Les "clés libératrices" en ligne font l'objet de constantes mises à jour et nouveaux enrichissements. Leur formulation n'engage que leur auteur, qui puise tant dans ses recherches et sources d'information que dans son imaginaire leurs révélation et libre mise à disposition suivant la forme et la rédaction retenues.

Il n'y a de ce fait rien à prendre pour argent comptant, seulement à laisser faire en soi le processus d'ouverture de conscience par le discernement, soit le juste équilibre entre cœur et raison. Celui-ci conduira à les invalider, à les valider, à les compléter par d'autres ajouts et compléments. Il est ainsi conseillé de se référer à des relais ou officines de la doxa scientifique officielle tel Psiram.com, le Wikipédia des croyances irrationnelles, dont l'objectif est de discréditer tout ce qui ne correspond pas à sa ligne de pensée académique. Sans prendre parti pour une croyance contre l'autre, il s'agit de prendre de la hauteur et de se forger sa propre opinion, par son propre travail de recherche, libre et indépendant.

C'est ainsi que procède le chercheur de vérité.

 

 

Compréhension de la conspiration prédatrice

L'Ouroboros prédateur des âmes
L'Ouroboros prédateur des âmes

Le terme même de conspiration* ou de ses dérivés - conjuration, cabale, intrigue, machination - est devenu un sujet de crispation sociétale majeure, entre les partisans des théories qualifiées de conspirationniste ou complotiste, et les partisans de l'autre bord, le modèle institutionnel "établi", qui caractérise tel qu'enseigné le fonctionnement de la civilisation humaine au sens large, mondial et supra-national, comme au sens plus étroit, national et local. Il ne peut en être autrement dans la Matrice involutive de la 3ème dimension terrestre, caractérisée par la dualité des forces opposées, antagonistes*². Tant que celles-ci ne sont pas transcendées par l'éveil de la conscience à l'unité du Tout, l'être humain demeure prisonnier des boucles de la cyclicité du temps, sous la coupe du système prédateur qui le manipule et l'asservit*³.

* Du latin conspiratio ("accord", "complot").

Cf. La dualité décodée.

*³ Cf. Compréhension structurelle de la Matrice asservissante, Contrôle mental & Prédation manipulatoire.

La conspiration étant une pratique avérée et constante de la civilisation humaine, expliquée tant sur le plan historique que sur le plan psychologique, la nier relève de l'hypocrisie et de l'imbécillité. D'un autre côté, la dénoncer de manière enflammée, qu'elle soit réelle ou supposée, ne fait qu'entretenir le fonctionnement délétère du système et justifier les mesures en cours visant à la circonscrire dans les "démocraties" par le renforcement de l'arsenal juridique répressif, telles la loi sur les "fake news" ou la censure à l'initiative des grands réseaux sociaux de nature privée tentaculaire (Facebook, Youtube et Twitter), telle qu'observée par exemple dans leur couverture à charge des élections présidentielles états-uniennes de 2020.

Seule la compréhension de l'origine extra-dimensionnelle de ce "modèle"*, de nature entropique car profondément vicié à sa source, explique qu'il ne peut ni se réparer ni s'inverser, contrairement aux croyances inculquées par l'humanisme des Lumières et ses promesses de liberté démocratique, ou par les religions et leurs promesses de paradis. La clé échappatoire réside uniquement en soi, par l'éveil de conscience à Qui Nous Sommes vraiment et notre transformation intérieure*², non dans le combat extérieur qui ne fait qu'alimenter l'égrégore astral du système prédateur.

C'est en remontant aux sources de la Tradition, bien évidemment cachées dans les mythes et le symbolisme, que sont données les clés explicatives de ce qu'il convient d'appeler plus justement la conspiration prédatrice, celle-ci utilisant leur puissance à des fins occultes, non de révélation...

* Cf. Vérité civilisationnelle.

Cf. Le cheminement de l’Âme & Processus de transformation de conscience (1).

 

Des échelons du Secret

Il existe 5 niveaux de classification des informations (du plus bas au plus élevé) :

. Unclassified - U : appelé "valeur par défaut", il renvoie à des informations qui peuvent être divulguées sans autorisation préalable, comme par exemple des documents déclassifiés.

. Restricted - R : ce niveau correspond à de l'information qui, si elle était divulguée, causerait des dommages minimes à la sécurité nationale.

. Confidential - C : ce niveau correspond à de l'information qui serait dommageable à la sécurité nationale si elle était divulguée.

. Secret - S : c'est en principe le plus haut niveau de sécurité, correspondant à de l'information qui causerait des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale si elle était divulguée (conception d'armes, sécurité présidentielle, projets liés au nucléaire, corruption...).

. Ultra Top Secret : ce niveau officiellement n'existe pas... sauf imagination "conspirationniste" (programmes spatiaux secrets et alliances extraterrestres*).

* Cf. Travaux du lanceur d'alerte William Mills Tompkins (1923/2017 ) et de l'ufologue américain le Docteur Michael E. Salla, spécialiste reconnu en politique internationale, en résolution de conflits et en politique étrangère américaine.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le calendrier cyclique des temps

La "conspiration prédatrice" qui caractérise le fonctionnement de la planète Terre, autrement nommée Matrice de réalité, est établie par ses maîtres artificiers - le corpus prédateur de la 4ème dimension de réalité (le champ de l'astral) et ses relais terrestres inféodés* - à partir du fonctionnement cyclique de l'univers et d'un calendrier cosmique y afférent.

* Par généralité simplificatrice ils sont appelés "Illuminati", qu'il conviendrait plutôt de nommer "Obscurati". Seul le "haut" de la hiérarchie pyramidale terrestre correspond à cette qualification, leurs autres relais terrestres étant pour la plupart manipulés et inconscients de la véritable nature du système.

Cf. en complément La nouvelle religion universelle, Le modèle pyramidal décodé & Les psychopathes qui nous gouvernent.

Sa trame explicative fait partie du texte prêté à St Jean, l'"Apocalypse" de la genèse, signifiant révélation, voile au loin. Elle décrit la fin d'un cycle, consistant dans l'affrontement entre deux grandes énergies nourricières des forme-pensées de la psyché humaine, autrement nommées égrégores : celles qui relèvent de la Lumière, positives car évolutives, et celles relevant de l'Ombre et des Ténèbres, négatives car involutives*. Toutes deux traduisent les bornes de l'esprit humain dans la réalité tridimensionnelle terrestre, la "3-D", limité en l'état par son ignorance des grandes Lois cosmiques régissant Ce Qui Est, l'Esprit universel.

Les Forces astrales négatives, entropiques, ont conçu un calendrier occulte, outil d'une conspiration planétaire orchestrée par leurs relais terrestres psychopathes aux commandes des pyramides de gouvernance (les "Men in black" ou "Gris", reconnaissables à leurs vêtements uniformes sombres portés), les élites politiques, religieuses, militaires, industrielles et financières*². C'est ainsi qu'en cette fin de cyclicité elles actionnent un scénario d'augmentation de la peur dans le cadre de la "plandémie" sanitaire dite Covid-19, entièrement fabriquée et scénarisée pour son déroulé. Il est destiné à être complété par un gigantesque virus cybernétique dans le cadre du "Grand Reset", la réinitialisation totale de notre civilisation où tout est destiné à être remis à ZÉRO sur le plan de la Finance (dettes à zéro) en contrepartie de la vaccination obligatoire, puçage de l'ADN par les cristaux liquides s'y trouvant. C'est la tentative d'instauration d'un état totalitaire mondial, aux fins d'éradiquer toute conscience attentatoire à la survie de l'égrégore prédateur. Autrement dit, il s'agit d'éteindre en l'humain les trois grands leviers sources de pouvoir de sa libération spirituelle - la Volonté, l'Amour, l'Intelligence -, en leur substituant les affres de leur corruption : le pouvoir, l'avoir et le savoir, matérialistes s'entend.

Il en résulte que pour les masses anesthésiées et abêties, c'est l'apocalypse qui commence, et pour les initiés, c'est la révélation libératoire qui continue, celle du "GRAND RÉVEIL", prise de conscience planétaire de l'humanité pour le respect de l'intégrité humaine dans toute sa diversité et de sa liberté de choisir sa vie !

* C'est dans le texte biblique l'ange déchu Lucifer qui en est l'instigateur, entraînant dans sa chute et son sillage un tiers des anges rebelles. Il permet ainsi la création du temps relatif, le contraire de l'Absolu, la trame du décor de la Mort, pendant du Vivant. Sont ainsi programmés dans la psyché humaine les concepts de commencement et de fin, autrement dit le scénario psychédélique de la poule et de l’œuf !

Cf. Les psychopathes qui nous gouvernent.

 

Ainsi se déroule le grand Jeu du Vivant, pièce de théâtre de la Vie qui voit les êtres humains incarner un rôle, comme spectateur (témoin) ou acteur interprète. Face aux épreuves rencontrées qui le caractérisent, seule sa profonde transformation de conscience, par la fusion du moi égotique dans l'Esprit, permet la réussite de la partition, en d'autres termes d'en devenir Roi ou Reine oscarisé !

 

Cyclicité temporelle

Toutes les anciennes doctrines civilisationnelles de sagesse enseignent la cyclicité du temps, soit un temps dégagé de tout hasard, ce dernier servant de paravent à l'ignorance de celles et ceux le mettant en avant pour justifier ce qu'ils sont incapables d'expliquer, faute de trouver en eux-mêmes la réponse. Il répond en matière de vitesse à des conditions beaucoup plus vastes et profondes que la seule multiplication des moyens de communication à travers le monde qui donnent l'illusion de son accélération. Les Mayas, par exemple, avec leur fameux calendrier (photos 1 et 2), avaient compris et prévu le phénomène de l’accélération du temps, et savaient quelle signification lui accorder. Ils raisonnaient en un temps cyclique et spiralé - un vortex sphéroïde (photo 3) - ordonné selon des sauts évolutionnaires successifs, survenant à un rythme croissant et suivant une logique itérative, un petit cycle reprenant le déroulement d’un grand cycle sur une durée toujours plus courte et plus rapide. Ainsi chaque changement de cycle consiste en un bond évolutionnaire, un saut qualitatif améliorant le degré d’autonomie des espèces et leur niveau de conscience.

Ces cycles reproduisent chacun un déroulement similaire en périodes d’égale durée, mais sur une période moindre d’un cycle à l’autre. De ce fait, à l’intérieur de chaque nouveau cycle, les événements sont beaucoup plus nombreux et surviennent à une cadence beaucoup plus élevée.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

La tradition hindoue

Cette conception du temps se trouve dans la tradition hindoue, qui qualifie le temps par des cycles temporels dont la vitesse caractérise les événements qui s'y déroulent selon des phases. Il en ressort que suivant les différentes phases de chaque cycle, des séries d’événements comparables entre elles ne s’y accomplissent pas dans des durées quantitativement égales. Cela apparaît surtout nettement quand il s’agit des grands cycles, d’ordre à la fois cosmique et humain. Ils sont appelés les quatre Yugas, leur ensemble formant le Manvantara, le cycle de manifestation universelle. Ainsi les quatre Âges ou Yugas de l’humanité se déroulent à une vitesse croissante. Si l’on représente le Manvantara par un total de 10 unités, le premier Âge dure 4 unités, le deuxième en dure 3, le troisième 2 et le dernier ne dure qu’1 unité. Il s’agit, dans la tradition occidentale, de l’Âge d’or, l’Âge d’argent, l’Âge de bronze et l’Âge de fer.

 

Agenda astral

Le ciel, la voûte céleste, ont toujours été utilisés pour expliquer le mystère du vivant, de la Création, de Ce Qui Est. Il en découle un grand principe connu des initiés, celui de correspondance*. Son axiome est "Tout ce qui est en haut (le macrocosme) est comme ce qui est en bas (le microcosme)". Par ce principe, il en découle que si une culture civilisationnelle géographique en relation avec le cosmos et les constellations est utilisée pour la compréhension de la création du monde, elle est aussi et avant tout le matériel pour la compréhension de l'au-delà avec les astres et la voie lactée. Ceci explique les constellations antiques, comètes et étoiles, que l'on trouve sur les très anciennes tombes d’Égypte*², la religion égyptienne fondant à son origine un culte aux divinités célestes - les constellations, non les archétypes de dieux et déesses - et non une croyance, contrairement aux religions qui par la suite s'établirent.

Cette cosmogonie initiale édifiée sur la structure du ciel a été tout naturellement améliorée avec les découvertes successives de l'astrophysique. Il en a découlé l'élaboration du zodiaque, mot d'origine grecque signifiant "cercle animal".

* Cette Loi de Correspondance a pour origine les Tablettes d’Émeraude d’Hermès Trismégiste.

L'astro-théologie d’Égypte est la plus ancienne comme l'atteste le plafond astronomique de la tombe de Sénènmout, architecte de la reine-pharaon Hatchepsout de la XVIII° dynastie, qui contient des représentations de constellations stellaires plus précises que celles des époques postérieures, car vierges de toute influence sumérienne, babylonienne ou hellénique. Il n'y a pas de débat sur les origines. Notre culture et notre civilisation occidentales viennent de l’Égypte, les Égyptiens venant eux-mêmes d'une autre civilisation.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le Zodiaque de Denderah, premier outil de la conspiration prédatrice

Le Zodiaque de Denderah* est la pierre angulaire de plusieurs grandes civilisations de l'Antiquité, base de la formation du calendrier, de la fixation des fêtes et de la constitution des ères. Il permet une connaissance de toutes les influences célestes sur 25.920 années, appelée la Grande Année cosmique. Selon la Tradition, les signes du zodiaque explicatifs du fonctionnement de l'univers ont été initialement apportés par les survivants de la chute de la civilisation atlante, Adam, son fils Seth, puis Enoch fils de Seth, avant le déluge (aux alentours de 7.000 ans avant J.-C.), tous trois considérés comme les premiers patriarches par la Bible. Leur sens a été transmis à Noé, qui a préservé les écritures selon la littérature hermétique sur un prisme d'émeraude caché en Égypte, nommé le "Zodiaque de Denderah". Censé expliquer la création de l'univers, sa structuration, son fonctionnement et le mystère de l'être humain, il constitue la "Pierre Philosophale", la fameuse substance de la quête alchimique*².

Mais à partir du moment où la "main" de l'homme décide de nommer les choses, d'attribuer un nom à un symbole, le risque de manipulation est grand ... S'il est construit au départ à partir des signes des anciens Égyptiens, il va faire progressivement l'objet d'une reforge importante par la prêtrise en charge - la prêtrise dite de Ptah (Temple de Memphis) initiée aux mathématiques divines -, au service des Rois (Pharaons) régnants, ceux-ci créant avec sa complicité la fausse trinité divine pour expliquer et justifier la soi-disant onction céleste à leur gouvernance despotique. De nouvelles figures apparaissent et d'autres s'effacent, avec sans doute l'apport de connaissances technologiques qui permettaient d’amplifier, de moduler ou d’atténuer au besoin certains influx célestes spécifiques (ex. chute de météorites ou astéroïdes). C'est ainsi que les traces du zodiaque initial retrouvées sur les tombes des anciens Égyptiens montrent qu'il n'a jamais été parfaitement un cercle avec 12 signes de 30°, ceux-ci étant d’origine babylonienne (600-475 av. J.-C.). C'est sa version profondément dénaturée, datée environ de -700 avant notre ère et coïncidant avec l'invention du judaïsme*³, qui cale la nouvelle histoire (génératrice de notre ère contemporaine) destinée à être racontée aux humains, celle voyant quelques siècles plus tôt, en Égypte, vers -1200, Moses ou Moche (Moïse) être adopté en tant que fils du Pharaon. C'est un astrologue, qui va fuir dans le désert avec le supposé Tabernacle originel, soit la Table d'Alliance du peuple Juif avec Dieu. Entretemps, cette science a été successivement transmise aux Mésopotamiens, Babyloniens, Grecs, Romains, Arabes et au reste de l'Europe, toujours avec des changements de signes et de symboles qui ont continué à détourner la source initiale de son enseignement, empêchant par là-même les êtres humains d'accéder à la connaissance. Quant à la liste finale des 48 constellations y figurant - sur un total de 88 ... -, elle a été établie à l’époque de Ptolémée (90/vers 168 ap. J.-C.).

* Il a été retrouvé en 1799 par l'armée française lors de la campagne d’Égypte de Bonaparte. L'occultisme des sociétés secrètes trouve enfin la source explicative de la matrice, base du système politico-religieux dominant. Le Zodiaque de Denderah est au Louvre, une réplique étant visible au Musée Rose-Croix à San José, Californie.

Cf. Le chemin alchimique.

*³ Cf. Le Judaïsme décodé.

Le cercle cosmique appelé le Zodiaque, en l'occurrence limité au champ de l'astral de notre galaxie solaire, et ses signes enfermant les êtres humains dans une matrice, est depuis utilisé par toutes les religions et pouvoirs politiques liés à des fins de domination et d'asservissement*. Il constitue notre système de référence culturelle, et, par sa prégnance psychique dans notre inconscient, contribue à notre enfermement. C'est pourquoi il est autrement appelé " la Matrice asservissante ". C'est ainsi que toute la construction psychologique de la relation des êtres humains à l'univers, présente de manière symbolique sur le Zodiaque égyptien de Denderah, est largement faussée à cause de la précession des équinoxes (base du temps cyclique, elle va à rebours de la linéarité historique) ainsi que par une mauvaise utilisation du disque de Denderah (inversé ou incliné à 90°) et de ses figures. Il en résulte notamment les thèmes mythologiques*² classiques de la naissance d'un dieu solaire, couvé dans un œuf, avec incubation, puis renaissance. Là se trouve le cœur de la mystification des élites (Pharaons, Rois, Empereurs, Présidents...), celle de leur identification à un dieu masculin immortel qu'elles incarnent sur Terre en s'assurant, à défaut d'immortalité physique, de l'immortalité par la reproduction consanguine. Autant dire que cette vision blasphématoire du divin a été profondément ancrée dans l'inconscient collectif, et, lorsque sont honorées les ténèbres, l'état des lieux ne peut être celui de la lumière de la pensée dans le vécu commun.

* Cf. Le modèle européen décodé (1) Un ADN impérial païen.

Les douze signes zodiacaux donneront entre autres les douze travaux dans la légende d'Héraclès (grec) / Hercule (latin) ou les douze apôtres - les " astropôtres " - dans celle de Jésus-Christ.

Établissement du système politico-religieux

Les anciennes traditions juive et arabe indiquent que les descendants d’Adam, Thot (Hénoch ou Enoch) et Seth, ont donné leurs noms aux étoiles et aux constellations explicatives de la carte du ciel, tout comme elles affirment que les signes du zodiaque représentent les douze tribus depuis l'antiquité. Ces descendants seraient ainsi nos deux "Pères" de la civilisation, avec le concept du bien (Thot) et du mal (Seth), les deux forces nécessaires au fonctionnement du monde même si elles sont généralement mal comprises et grossièrement caricaturées.

Quand les Égyptiens commencent à instaurer un système politico-religieux à vocation asservissante (soit les deux mamelles de l'administration de la Cité sur Terre) à partir de leurs figures dans le ciel, la matrice explicative d’origine liée au culte des morts - l'immortalité de l'âme - est touchée, le Pharaon Roi alias Osiris sur Terre se prenant vraiment pour "le" Dieu créateur. Le culte de cette déification incarnée sera petit à petit reforgé et renforcé avec l'invention de nouvelles constellations combinant les entités "angéliques" et "démoniaques", et le retrait de la carte de figures initiales essentielles comme celle de la constellation du Horus d'Annu (ou Anu), afin de cacher aux hommes un "secret" essentiel, celui de leur immortalité (pas celle du corps physique s'entend) par le biais de leur évolution interdimensionnelle (changement successif de dimension avant le retour à l'Unité première). C'était évidemment leur retirer un pouvoir d'être essentiel, et les entraîner dans la soumission aux puissances gouvernantes, autrement dit les "élites", en tout cas certaines d'entre elles, prisonniers de la matrice involutive tridimensionnelle ...

Comme dans la plupart des premières cultures humaines, les habitudes et les comportements du ciel ont conduit à la création d'un certain nombre de mythes pour expliquer les phénomènes astronomiques et les mystères. Pour les Égyptiens, la pratique de l'astronomie est allée au-delà de la légende : d'énormes temples et les pyramides ont été construits pour avoir une certaine orientation astronomique et servir de lieux d'initiation. De même, le nom de leurs divinités a été donné aux différents éléments de la carte du ciel que sont les étoiles (Horus est le Soleil, Isis est Sirius, Osiris est Orion). Ainsi s'est construit, étalonné sur des millénaires, ce que l'on appelle l'inconscient collectif, avec toutes ses variantes et spécificités locales même si l'explication originelle manipulée et dénaturée du monde reste la même. Les civilisations vont également progresser à l'aide de l'astronomie, à des fins terrestres pour l'agriculture ou la navigation. La dernière étape a consisté à étudier l'astronomie uniquement pour le bien de l'acquisition de connaissances, en règle générale le fait d'une minorité de personnes, le bagage scientifique nécessaire dissuadant le plus grand nombre de faire les efforts nécessaires ...

Notre système politico-religieux* basé sur les constellations est de fait faux, car trafiqué au fil du temps s'étendant sur des millénaires. Si les Égyptiens utilisaient la Grande année cosmique de 25.920 ans pour leur création et l'origine des premiers dieux, la Genèse biblique utilise le cycle solaire de l'année et des saisons. Ce cycle constitue une matrice qui simule les constellations afin de correspondre aux interprétations de l’univers servant les intérêts de ceux qui contrôlent l’organisation mise en place. Ainsi, le travail de nombre de chercheurs a pu établir une quantité incroyable d'erreurs historiques et de falsifications afin de faire coïncider le culte égyptien avec les religions de la Bible (judaïsme et christianisme) pour permettre à l'édifice sa mise en place.

Le disque gréco-égyptien retrouvé dans les fouilles archéologiques de Denderah ne constitue absolument pas une vérité. De ce fait, il démontre comment nos civilisations se sont construites en partie sur des croyances et des mensonges qui perdurent aujourd'hui, même chez nombre de prétendus initiés (Cf. loges maçonniques*²) qui n'ont jamais réinterrogé en profondeur l'enseignement leur étant dispensé. Les Égyptiens ont ainsi accepté des rois et des empires modifiés selon des époques astrologiques. C’est le cas du mythe "Osirien" et de sa triade (trinité) Osiris - Isis – Horus, éléments récents dans l'histoire de l’Égypte. Comme tout est caché, le mystère de l’Égypte est appelé encore à perdurer…

* Il en est de même pour la plupart des sciences dites divinatoires (astrologie, voyance, médiumnité, canalisation ...), qui bien que découlant de praticiens souvent bien intentionnés, utilisent un référentiel bancal, dénaturé, qui ne livre aux êtres humains illusionnés (et moyennant finances) non les clés de leur évolution mais de leur asservissement. Ou comment payer des "charlatans" pour être asservi !

Avec la découverte du Zodiaque de Denderah lors de l'expédition française sous Napoléon, l’élite de la Nation française composée principalement de grandes familles et de francs-maçons commence alors à changer d'orientation dans le domaine de l'ésotérisme. C'est ainsi que plusieurs loges s’inspirent désormais de l'Égypte Ancienne, de nombreuses "loges égyptiennes" apparaissant en France puis en Angleterre.

 

Le calendrier occulte de la Matrice prédatrice

La grande année cosmique de 25.920 ans (la valeur proposée par la science astronomique moderne est de 25.776 ans), correspond à l’oscillation de l’axe de la Terre pour faire un tour complet. Selon la Tradition, elle correspond à une respiration terrestre qui a lieu deux fois sur cette période, témoignant de l’adéquation entre macrocosme et microcosme. Il en est ainsi de même avec la durée de vie moyenne d’un homme, 72 ans, qui multipliée par une année symbolique de 360 jours équivaut à 25.920 jours. Ou encore à sa respiration, en moyenne 18 fois par minute. Comme il y a 1440 minutes sur 24 heures, là encore le produit de 18 x 1440 équivaut à 25.920 respirations humaines par jour.

Cette grande année a été divisée sur cette base de l'axis mundi en douze périodes, dites ères ou âges, d'une durée moyenne de 2160 ans (2148 de nos jours). Elles sont figurées sous forme d'un archétype, en l'occurrence un signe solaire, les êtres humains portant en eux un peu de chaque. Chacune correspond à un cycle d'évolution de la conscience humaine, puisque l'être humain par l'âme incarnée* dans une dimension de réalité, en l'occurrence la 3ème dimension, expérimente Ce Qui Est. Toutefois, le corpus prédateur l'ayant amputé d'une grande partie de ses facultés et potentialités par la manipulation de son ADN biologique, il se retrouve en état d'inconscience, ignorant tant la prédation qui le domine sur un autre plan de fréquence que sa capacité à reconstituer son ADN par l'accès à ses mémoires.

C'est sur la base de cette Grande Année qu'est calculée la "Fin des Temps", dont parle entre autres l'Apocalypse*²...

* Cf. Le cheminement de l’Âme.

Cf. Prophétie du changement.

 

Précession des équinoxes

L’astronomie montre que l'axe de rotation de la Terre ne pointe pas continuellement au même point de la voûte céleste. Il y a 5.000 ans, par exemple, il pointait vers la constellation de la sphère céleste dite du Dragon ; actuellement il pointe vers celle nommée Polaris (l'Étoile polaire), et dans 5.000 ans, il pointera vers Alpha-Céphée. On appelle ce phénomène la précession des équinoxes. La conséquence principale est que les points de l'orbite où se trouvent les équinoxes et les solstices changent dans le temps. Du fait de la précession des équinoxes autour de l'écliptique, soit le point du milieu de la sphère céleste, l'origine du référent zodiacal astronomique Bélier (ou point vernal) rétrograde sur un axe symbolique de 360° d'environ 1° tous les 72 ans (l’homme en bonne santé a 72 pulsations cardiaques par minute…), de sorte que le signe du Bélier se situe aujourd'hui dans la constellation des Poissons. Le décalage convenu est d'un signe zodiacal tous les 2.160 ans, ce qui est erroné, dans la mesure où le temps de passage du Soleil dans une constellation n'est pas uniforme, celles-ci n'ayant pas la même largeur. La position fait un tour complet en 25.920 ans.

 

Chaque entrée dans une nouvelle ère de mutation profonde de la conscience collective est marquée par les "douleurs de l'enfantement" de la Nature, nécessitant pour l'être humain une sorte de "mort à lui-même", chacun étant appelé à renoncer à ses idées, à ses convictions idéologiques (politiques, religieuses, scientifiques, philosophiques), et à ses comportements.

C'est pourquoi les douleurs de l'accouchement secouent la planète, sous diverses formes. Les âmes se réveillent, réclamant la nourriture spirituelle dont elles ont éperdument besoin à ce moment. Les souffrances terribles que traversent certains peuples, l'apparition de maladies nouvelles, la multitude de problèmes physiques ou psychiques dans un climat angoissant de plus en plus lourd, ne sont que les symptômes de cet enfantement. Jésus ne disait-il pas juste avant sa Pâque qu’elle se présente comme un enfantement : "La femme, sur le point d’accoucher, s’attriste parce que son heure est venue ; mais lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus des douleurs, dans la joie qu’un homme soit venu au monde." (Jn 16, 21).

Notre nouvelle naissance se fait toujours à travers les douleurs de l’enfantement, expliquant que dans le domaine spirituel, il n’y a pas d’accouchement sans douleurs. On ne peut enfanter une nouvelle manière d’être sans un certain arrachement par rapport à une ancienne manière. Les douleurs sont les signes que quelque chose est en train de se passer, que quelque chose/quelqu’un est en train de naître en nous.

 

Le dévoiement des ères

Chaque ère correspond à un signe du Zodiaque, la falsification du calendrier cosmique réalisé conduisant à en inverser le sens, lui donnant par-là même un caractère nuisible à la compréhension du fonctionnement de l'univers. Cette précession cyclique naturelle est ainsi à rebours de la linéarité zodiacale sur laquelle communique le système asservisseur, entraînant de ce fait une confusion psychologique pour les êtres humains qui s'y réfèrent (images 1 et 2).

Même si la datation à cette échelle rend incertains les repères chronologiques, nous sortons actuellement de l'ère des Poissons, correspondant aux grandes religions institutionnelles basées sur les livres sacrés (Bible, Coran...)*, et entrons dans celle dite du Verseau (image 3), annoncé par les prophètes dévoyés du New Age comme un âge d'or, un âge extraordinaire de fusion, d'harmonie, de bonheur et de progrès sur tous les plans, tout particulièrement technologique... C'est ici que se présente le premier piège de cette fin des temps pour les êtres humains illusionnés. En effet, les Poissons sont un signe d'eau, reliés par la queue et séparés par la tête (image 4), représentant de ce fait la fusion et l'harmonie de l'humanité composée d'êtres devenant de plus en plus indépendants, capables de penser par eux-mêmes.

L'ère du Verseau est ainsi un appât, pour attirer les personnes en quête de vie intérieure et d'éveil et qui, peu "instruites" de ce qui leur est volontairement dissimulé, peuvent ainsi mordre à l'hameçon du bonheur tout "Amour et Lumière" et de ses promesses à venir...*² Ils en ont ainsi plein la bouche tous ceux (conférenciers, auteurs, médiums...) qui se gargarisent de la "nouvelle ère en approche", vendant de la poudre aux yeux avec l’âge du Verseau comme leurs stages autour des nouvelles énergies en approche. Comme toutes les idéologies en -isme (capitalisme, communisme, socialisme...), le transhumanisme est un leurre qui, annonçant des lendemains de joie, cache une réalité toute autre, une "prison parfaite" ! *³

Nous ne sommes pas les "hommes nouveaux" d’un Nouvel Âge, mais les hommes d’un univers en trompe-l’œil qui s’écroule, les héritiers d’un monde finissant, les acteurs d’un théâtre qui joue sa dernière pièce et met en scène son dernier acte.

* Cf. Le Judaïsme décodé et L’Église romaine décodée. Depuis 1969, nous sommes dans la douzième et dernière phase de l’Ère Poissons-Vierge, soit la phase Poissons, censée s'achever en 2149, date d'entrée dans l’Ère Verseau-Lion.

Cf. Prédation spirituelle et voie de sortie.

*³ Cf. Conscience du XXI° siècle.

Or un véritable connaisseur du sujet ne parlera pas de l’Ère du Verseau, mais de l’Ère Verseau-Lion. En effet, une ère précessionnelle possède en réalité deux polarités énergétiques et un point de bascule. Par ailleurs, elle se déroule en trois phases distinctes (Cardinale, Fixe et Mutable) et par douze sous-périodes.

C'est ainsi que sur le zodiaque de notre champ astral, le Verseau a un opposé, le Lion. Selon la Tradition, celui-ci correspond à l'Age où serait apparue la nouvelle humanité, dite ère adamique* (l'Homo-Sapiens, puis le Sapiens-Sapiens). C'est pourquoi dans le signe des Poissons le Christ incarné est appelé "Fils du Lion" ou "Fils d'Adam", soit le soleil, la conscience divine qui vient plonger dans les profondeurs, dans ce qu'il y a de plus intérieur, pour sortir les êtres humains (les Poissons) de l'eau et sauver l'humanité de son asservissement par le corpus prédateur reptilien ou archontique. Contrairement à ce que propagent ses dévots manipulateurs et ses chantres illusionnés, le Verseau ne clôt pas le cycle zodiacal. Il le démarre ! L'ère du Verseau correspond en effet au tohu-bohu de la "pré-Création", de toutes les énergies nécessaires à sa mise en place, le Capricorne qui suit correspondant au premier jour de la Création tel que raconté dans la Genèse biblique... Cette compréhension est fondamentale pour sortir du cycle entropique de la réincarnation, la "Roue de Samsara"*²... En résumé, les Poissons représentent, si l'enseignement de ses religions dévoyées est compris, la lumière, la conscience, alors que le Verseau représente l'inconscient*³, les ténèbres. Tout l'inverse comme à l'accoutumée de l'histoire du Monde enseignée, et qui n'est que sa face inversée, le démon...

* Cf. Vérité civilisationnelle.

Le saṃsāra, dans le bouddhisme, est le cycle des existences conditionnées par le karma. C'est la roue du temps et des réincarnations.

*³ Le Verseau est annoncé comme l'ère triomphante de la technologie, de la machine. En latin, "machina" signifie l'inconscient...

 

Le Verseau n'est pas un porteur d'eau - un "porteau" -, mais comme son nom l'indique un verseur d'eau. L'eau dont il s'agit est celle de la conscience christique... Le Verseau est un "pompier", qui éteint le feu du Lion, celui de la conscience, de la lumière. Si ceci n'est pas fondamentalement nuisible en début d'un cycle, cela le devient par la suite... d'où l'indispensable transmutation intérieure à réaliser pour changer de dimension de réalité !*

* Cf. Fin de cycle (1) Fin du temps ou fin des temps ? & Processus de transformation de conscience (1).

 

L'Archétype entropique dissimulé

Derrière le grand cycle du Zodiaque se cache l'entité du dieu grec Kronos (ou Cronos), qui figure le temps que l'on nomme physique. Il est un temps chronologique, cumulatif et sédimentaire. Dans la mythologie romaine, le dieu du temps est Saturne, dont l'anneau ophidien marque la séparation entre le monde d'en-haut, la Matrice évolutive, celle du temps éternel, et celui d'en-bas, la Matrice involutive, où le temps est celui de la linéarité, celle du temps illusoire qui passe. Si Kronos* dévore ses enfants - les êtres humains - (polarité négative), tout comme la baleine (Cetus) connue pour avaler sa proie dans sa bouche énorme, il renvoie également à la couronne d'olivier (polarité positive), celle-ci étant attribuée à l'individu (Héraclès/Hercule) qui sait transcender le temps. Encore faut-il le comprendre et savoir comment devenir le Héros de sa vie*²...

Les Phéniciens l'appelaient Bel, qui a donné Bélial. Chez les Judéo-islamo-chrétiens, il est Satan, adversaire de l’Éternel et maître du temps.

*² Cf. Le Jeu de la Vie.

 

Au début du cycle, Kronos/Saturne domine le Verseau. Il est le maître de l'Age d'Or, qui donne tout ce dont les ères ou autres âges à venir ont besoin pour se développer. Cependant, au fur et à mesure de l'avancée du temps, les êtres humains vont s'éveiller. Ils vont vouloir échapper par leur supposé libre arbitre et l'appel de leur Soi supérieur à son emprise pour devenir Ce Qu'Ils Sont, des êtres multidimensionnels libres. C'est pourquoi Kronos/Saturne les dévore sans cesse, pour les garder sous son emprise (ils constituent la nourriture du système prédateur)... Autant dire une histoire bien différente que le soi-disant âge libérateur du Verseau raconte !

Les figurations de Kronos/Saturne

Satan (Kronos/Saturne) étant le maître du Verseau, ses manifestations sont à comprendre selon les symboles le représentant dans les mythes et les textes sacrés. C'est ce que cache la description des Élohim dans la Bible, autrement dit la présence exo ou supra-terrestre*. La Bible raconte en effet l'arrivée sur notre planète d'une race extra-terrestre, la Genèse évoquant notamment dans son chapitre 6 que les Élohim, les "fils des dieux" extraterrestres s'entend, trouvaient les filles des hommes belles et qu'ils les épousèrent, ce croisement engendrant des héros célèbres comme des monstres. Les Elohim sont ni plus ni moins que les anges des religions - les anges sucrés du Verseau à la sauce New Age -, non dans leurs formes figuratives ailées mais sous forme d'OVNI, la technologie prédatrice, expliquant leurs diverses traces depuis l'aube des civilisations*² ! En d'autres termes ils sont les démons. Il va sans dire que ceci se heurte aux soutiens sans faille de la version classique... 

Autre entité clé satanique est le "Roi du Monde" (ou Prince), autrement dit l'Antéchrist, qui réside dans l'Agartha, cité, royaume ou monde souterrain mythique dont la description est apparue dans la littérature au XIX° siècle au sein d'ouvrages romancés témoignant de légendes et de mythes hindouistes et bouddhistes. Cette légende liée aux mythes des mondes disparus (Hyperborée, Atlantide, Lémurie) a été adoptée par des mouvements New Age, qui le présentent comme un monde idéal dépositaire de connaissances ou de pouvoirs surnaturels. Elle annonce tout simplement l'arrivée du dictateur suprême du Nouvel Ordre Mondial, alliance des pouvoirs temporel et spirituel *³, le système entropique donnant toujours aux êtres humains les clés du jeu mortifère les concernant...

Travaux de Mauro Biglino. Cf. Le Judaïsme décodé.

*² Cf. Vérité civilisationnelle.

*³ Cf. Prophétie du changement.

Les pièces du puzzle sont ainsi (re)constituées, leur mise en application étant assurée par les sociétés secrètes * qui travaillent à l'élaboration de la société. Celles-ci se divisent en deux. Les premières, minoritaires, sont les gardiennes de la Tradition, s'attachant à préserver les clés de la Connaissance et à les faire fructifier en des cœurs et mains pures, soit les "contactés" ou (saint) "Bernard". Les secondes, majoritaires, sont dédiées à l'établissement et à la réalisation du calendrier diabolique. En leur sein se trouvent nombre d'adeptes illusionnés et inconscients de leur contribution à l’œuvre de Satan. Elles sont composées d'"initiés", plus exactement des "Bernés"...

Loin de correspondre à l'Age d'Or, l’ère du Verseau est bel et bien l'Age Noir, le Kali Yuga des Hindous, autrement dit l’anti-humanité, l'inverse de son pendant le Lion, dont l'objectif comme la finalité consistent à dévorer la conscience des humains-âmes, leurs esclaves !

Cf. La nouvelle religion universelle.

La prédation psycho-émotionnelle de la hiérarchie Négative (1)

Le "plan négatif alien", le corpus prédateur de 4ème dimension de densité, consiste en du harcèlement psycho-émotionnel, au moyen d'une technologie trans-dimensionnelle vibratoire sophistiquée, tels des implants ou sa capacité de voyager dans le temps. Il est pratiqué à partir d'un environnement artificiel entièrement contrôlé, et composé de comportements humains complètement prévisibles parce que programmés pour répondre à des signaux de conditionnement, ceux-ci ayant été inculqués par des siècles de mensonges et d'obscurantisme présentés sous la forme des religions. Tout cela tourne autour d'une fausse "histoire" civilisationnelle*, qui déforme complètement le véritable but négatif.

Nombre de prophètes ou leaders religieux ont ainsi été influencés, à leur insu, pour prêcher, enseigner ou prophétiser des philosophies désignées à poser les fondations destinées à la prise de pouvoir ultérieure et définitive de la civilisation humaine. En dépit de l'incontournable évolution de conscience de l'être humain, à même de contribuer à son évolution de sagesse, les entités entropiques par leur maîtrise du voyage dans le temps modifient en permanence le scénario collectif (comme individuel), ce qui leur permet d'en altérer les effets et d'influencer négativement le présent.

Dans la mesure où le corpus prédateur vit dans un état de conflit permanent entre ses factions, il n'y a pas d'"activité conspirationnelle unifiée". L'effet "diviser pour mieux régner" est aussi manifeste à ce niveau, convenant parfaitement aux objectifs aliens et rajoutant à la confusion et aux quiproquos des humains-âmes dans leur tentative (pour certains) d'obtenir une perception claire de cette réalité entropique. Il y a toutefois à un niveau caché une interaction conspirationnelle directe entre le "gouvernement humain secret" terrestre (par définition impossible à identifier) et la hiérarchie de ces entités négatives de la 4-D.

La prédation psycho-émotionnelle a pour objectif de provoquer des états de panique dans le troupeau du bétail humain, et ce par les tensions et divisions idéologiques permanentes entre présumés bourreaux, victimes et sauveurs associés aux uns comme aux autres. Quels qu'en soient les vainqueurs comme les perdants, le résultat est d'empêcher la prise de conscience salvatrice, celle du salut intérieur par l'unification du corps, de l'âme et de l'esprit. Tant qu'ils luttent et se déchirent pour rendre le monde meilleur parce qu’ils le perçoivent comme "mauvais" ou imparfait, le corpus prédateur l'emporte à tous coups. Il en est de même avec ceux qui croient qu'envoyer "de l'amour et de la lumière" à ceux qui sont "dans le besoin" est approprié. Ils ne réalisent pas non plus que cette activité est fondée sur la croyance enracinée qu'il y a quelque chose de mal, d'imparfait, alors qu'il ne s'agit que des influences parasites de la prédation astrale logées en eux qui expliquent cet état des lieux.

Pour ce faire, la prédation s'attache à persuader le libre arbitre de la conscience visée de s'aligner sur l'existence de densité supérieure négative, afin sur le long terme de la "manger" avec le libre arbitre intact ! En effet, l'esprit du sujet humain doit conserver le libre arbitre qui distingue la conscience en tant que telle, ceci étant une loi universelle intangible, tout en ayant été conduit à privilégier à son détriment la voie involutive. Peu importe ainsi la véritable prérogative du libre arbitre, le "sujet" faisant immédiatement "partie" de l'entité de dimension supérieure à l'origine responsable d'avoir induit ce choix par des manipulation employés ou des déformations convaincantes utilisées. En d'autres mots, la confusion, la souffrance physique et/ou émotionnelle/mentale, l'épuisement, le chantage, et même des formes de torture sont des modes légitimes de "persuasion". Et plus les moyens utilisés sont subtils, plus la valeur est conservée. Comme une conscience "torturée" est l'équivalent d'un aliment "trop cuit", ces entités raffolent particulièrement de ceux qui sont vraiment purs et de grande volonté !

* Cf. Vérité civilisationnelle.

Issu des travaux de Michael J. Topper.

La prédation psycho-émotionnelle de la hiérarchie Négative (2)

La hiérarchie Négative est une chaîne alimentaire pyramidale, son sommet étant composé du gradué négatif le plus persistant contribuant à assimiler et contrôler les autres sois... Le résultat est une condensation, une implosion et une dissolution progressives en matière primordiale et en NON-être, pendant dans la dualité de l'Univers de l'autre moitié qui cherche joyeusement l'expression du Vivant, la création, par le jeu (l'expression du Je) et l'exploration... En exprimant sa peur fondamentale de "se perdre" dans ce jeu et cette exploration, l'autre moitié involutive   se replie sur elle-même par cette "tension" de polarisation inversée *. Si la vision évolutive perçoit tous les autres comme soi-même, aimant Tous et cherchant à servir les autres, son pendant négatif ne voit que soi-même, cherchant à s'approprier tous les autres au Soi pour restaurer l'équilibre de  l'Unité. C'est le fondement même des "Ténèbres", état de Conscience qui existe depuis le commencement exact de l'individuation et qui convoite l'attention de manière exclusive, pour lui seul. Cette conscience hait, craint et se méfie profondément de la Création, et ne cherche qu'à "s'enrouler sur elle-même et se rendormir" en union éternelle avec le "père/mère". Elle est l'aspect du UN impliqué dans la contemplation et le rejet dans son propre cœur de la créativité, gelée dans ce moment de "vertige" éprouvé au moment de l'explosion d'énergie créatrice.

Parce que cet "état de conscience" se produit en conjonction grâce au potentiel Créatif, c'est à dire l'Autre, on ne peut pas "en finir avec lui" sans que TOUT ne retourne au UN. C'est pourquoi les efforts pour "sauver le monde" par la "punition des méchants", la "conversion à la lumière" ou en "spiritualisant la matière avec de l'amour", sont tous des expressions du désir fondamental de défaire la Création, Ce Qui Est, autrement dit de tuer la Conscience Absolue. A travers l'idée que "le mal/les ténèbres" sont une rébellion, une faute, quelque chose avec quoi on doit en finir, la "distorsion" est introduite qui pose le fondement pour la domination et l'absorption. C'est pourquoi, même si les "principe Chrétiens" promulgués paraissent bons et inspirants, pouvant en tout cas l'être, la raison fondamentale est défectueuse et s'exprime aussi dans l'histoire Chrétienne sous des formes telles que les nombreux massacres institués au nom de la Chrétienté.

La seule manière d'exister pour la hiérarchie Négative est d'accomplir ce retrait narcissique idéal en elle-même dans l'infinie Auto-contemplation, afin de récupérer toute l'Attention et la Conscience Cosmique. L'Obscurité devient, de fait, un incurable insomniaque ! C'est une sorte d'"Ultime Dévoreur de Lumière", prêchant l'évangile de la Dégénérescence en tant que "Salut".

* La conscience Négative est une partie intégrale de la Création. Elle ne peut en être séparée, parce qu'elle existe seulement grâce à un commencement créatif Positif. L'une ne peut exister sans l'autre.

Issu des travaux de Michael J. Topper.

L'Hymne contemporain de la Matrice conspiratrice

Sur une route sombre du désert, vent frais dans mes cheveux
On a dark desert highway, cool wind in my hair

Odeur chaude de colitas, montant dans l'air
Warm smell of colitas, rising up through the air

Au loin au loin, j'ai vu une lumière chatoyante
Up ahead in the distance, I saw a shimmering light

Ma tête s'est alourdie et ma vue s'est assombrie
My head grew heavy and my sight grew dim

J'ai dû m'arrêter pour la nuit.
I had to stop for the night.
Là, elle se tenait dans l'embrasure de la porte;
There she stood in the doorway;

J'ai entendu la cloche de la mission
I heard the mission bell

Et je me disais
And I was thinking to myself

"Cela pourrait être le paradis ou cela pourrait être l'enfer"
'This could be heaven or this could be Hell'

Elle a ensuite allumé une bougie et m'a montré le chemin
Then she lit up a candle and she showed me the way

Il y avait des voix dans le couloir,
There were voices down the corridor,

Je pensais les avoir entendu dire
I thought I heard them say
Bienvenue à l'hôtel California
Welcome to the Hotel California

Un si bel endroit (un si bel endroit)
Such a lovely place (such a lovely place)

Un si joli visage.
Such a lovely face.

Beaucoup de place à l'hôtel California
Plenty of room at the Hotel California

À tout moment de l'année (à tout moment de l'année), vous pouvez le trouver ici
Any time of year (any time of year) you can find it here
Son esprit est tordu par Tiffany, elle a les virages de Mercedes
Her mind is Tiffany-twisted, she got the Mercedes bends

Elle a beaucoup de jolis garçons, qu'elle appelle des amis
She got a lot of pretty, pretty boys, that she calls friends

Comment ils dansent dans la cour, sueur douce d'été
How they dance in the courtyard, sweet summer sweat

De la danse pour se souvenir, de la danse pour oublier
Some dance to remember, some dance to forget

J'ai donc appelé le capitaine,

So I called up the Captain,

 "Apportez-moi mon vin"

'Please bring me my wine'

Il a dit : "nous n'avons pas eu cet esprit ici depuis 1969"

He said, 'we haven't had that spirit here since nineteen sixty-nine'

Et encore ces voix appellent de loin,

And still those voices are calling from far away,

Réveillez-vous au milieu de la nuit

Wake you up in the middle of the night

Juste pour les entendre dire "

Just to hear them say"

Bienvenue à l'hôtel California

Welcome to the Hotel California

Un si bel endroit (un si bel endroit)
Such a lovely place (such a lovely place)
Un si joli visage.
Such a lovely face.

Ils l'animent à l'hôtel California
They livin' it up at the Hotel California

Quelle belle surprise (quelle belle surprise), apportez vos alibis
What a nice surprise (what a nice surprise), bring your alibis
Miroirs au plafond,
Mirrors on the ceiling,

Le champagne rose sur glace
The pink champagne on ice

Et elle a dit: "Nous ne sommes que des prisonniers ici, de notre propre appareil"
And she said, 'we are all just prisoners here, of our own device'

Et dans les appartements du maître,
And in the master's chambers,

Ils se sont réunis pour la fête
They gathered for the feast

Ils le poignardent avec leurs couteaux d'acier,
They stab it with their steely knives,

Mais ils ne peuvent tout simplement pas tuer la bête
But they just can't kill the beast
La dernière chose dont je me souviens, j'étais
Last thing I remember, I was

Courir vers la porte
Running for the door

J'ai dû retrouver le passage à l'endroit où j'étais
I had to find the passage back to the place I was before

"Détendez-vous", dit l'homme de la nuit,
'Relax' said the night man,

"Nous sommes programmés pour recevoir.
'We are programmed to receive.

Vous pouvez vérifier à tout moment,
You can check out any time you like,

Mais tu ne peux jamais partir !
But you can never leave !'
Paroliers : Glenn Lewis Frey / Don Felder / Donald Hugh Henley
Groupe : The Eagles
Paroles de Hotel California © Warner Chappell Music, Inc, Universal Management Music Publishing Group, BMG Rights

 

Le mode de programmation des consciences

La programmation des consciences passe par la suggestion subliminale du subconscient. C'est tout particulièrement ce que permet le son, les mots et l'image - anagramme de magie - à l'écran. C'est ce que s'est appropriée notamment l'industrie d’ Hollywood, la Mecque du cinéma mondial, qui maîtrise parfaitement depuis son début au XX° siècle les principes régissant l'électromagnétisme pour assurer son contrôle mental*. Son pouvoir d'influence des consciences par ses mages officiants est très puissant, découlant de la fabrication des mythes antiques par la prêtrise païenne et leur représentation artistique (peinture, gravure, sculpture, littérature...) ayant permis de les graver dans l'inconscient collectif. En respectant les lois d'équilibre indispensables au bon fonctionnement de l'univers, le système prédateur distille ainsi aux êtres humains à travers ces œuvres les clés de leur asservissement, comme de leur libération en cas d'éveil de conscience.

Tout comme l'artiste interprète Michael Jackson, méga-star planétaire de l'industrie musicale programmé comme agent majeur de la Matrice*², le groupe rock américain The Eagles, pionnier du country rock, a composé son célèbre Hotel California (sortie en 1977), chanson classée n° 49 parmi les 500 plus grandes chansons de tous les temps et reprise depuis à moultes reprises par d'autres artistes. S'il existe plusieurs interprétations quant aux paroles de la chanson - l'une d'elles serait une métaphore pour l'industrie musicale de Los Angeles, prison dorée dans laquelle entre un artiste pour ne plus jamais pouvoir en ressortir; une autre interprétation dit que l’Hotel California est un établissement spécialisé dans le traitement des dépendances aux drogues. On y trouve nombre de messages subliminaux à caractère sataniste par l'emploi de la technique dite Backmasking, qui consiste à insérer un message enregistré à l’envers. Ainsi à l’endroit In the middle of the night, just to hear them say ("Au milieu de la nuit, juste pour les entendre dire" devient à l’envers Satan he hears this. He had me believe in him ("Satan écoute cela. Il m’a fait croire en lui".

* Cf. Contrôle mental.

Cf. Clés libératrices - Révélations.


Il est très facile depuis la réalité du temps prévalant en 4ème dimension prédatrice de prédire un événement de notre 3ème dimension de réalité, et ce jusque dans les moindres détail. C'est par exemple ce que la série animée Les Simpson a livré dans un épisode diffusé en 2000*, soit l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche en 2015 (image 1). Le jeu de cartes à rôle "Illuminati : New World Order" quant à lui, qui parodie les théories du complot et met en scène des sociétés secrètes en compétition pour le contrôle du monde, est sorti six ans avant les attentats du 11 septembre 2001. Deux de ses cartes sont étrangement similaires à ces attentats, dont une représentant l'attentat sur les "Twin Towers" de New York, et une autre représentant un attentat terroriste sur le Pentagone à Washington (image 2). De leur côté, les pochettes des albums Breakfast in America du groupe rock Supertramp sorti en 1979 et Blood on the Dance Floor : HIStory in the Mix du chanteur Michael Jackson sorti le 20 mai 1997 (images 3 & 4), ainsi que l'album de la bande dessinée X-Men publié en 1984 relatif aux visions d'une télépathe qui décrit les "ruines du World Trade Center" au 21ème siècle (image 5), apparaissent là aussi comme autant d'étranges coïncidences prémonitoires concernant l'événement majeur annonciateur de cette fin de cyclicité entropique... Plus récemment, le décès de la méga-star Kobe Bryant dans un crash d'hélicoptère tout comme l'épidémie mortifère du Coronavirus en Chine, tous deux en janvier 2020, avaient été annoncés dans des épisodes là encore de la série Les Simpson (images 7 & 8) !

* "Bart to the Future", 17e épisode de la saison 11, où Lisa Simpson devient la première femme présidente des États-Unis, héritant d’une Amérique ruinée et en proie aux difficultés suite au bilan… du "Président Trump".

Agenda occulte, ou les prophéties déjà réalisées

La Matrice falsifiée cyber fonctionne tel un programme informatique qui répond à un calendrier cosmique, plus exactement astral, parfaitement scénarisé, où tout est déjà réalisé. Il s'inscrit dans le cadre de la cyclicité des temps, éternelle répétition de la pièce involutive jouée, seules les formes changeant. Jeux de société, stars du divertissement, dessins animés, films, magazines... toutes les clés de ce calendrier occulte sont ainsi livrées sous forme symbolique à l'inconscient des êtres humains, bien des années avant leur réalisation. Les rationalistes sceptiques y verront le fruit du hasard et de l'obsession conspirationniste maladive. D'autres, ayant éveillé leur conscience, s'en détacheront pour initier leur changement de réalité, le black-out civilisationnel étant désormais imminent par le triomphe de la société transhumaniste *.

* Cf. Conscience du XXI° siècle.

 

 


L'aurore rouge sang qui se lève

Le journaliste d'enquête, poète, essayiste et auteur canadien Serge Monast (1945/1996) a publié en 1985 avec son associé le Père catholique Jean-Pierre Régimbald (1931/1988) dans leur livre "L'Aurore Rouge" l'agenda du Nouvel Ordre Mondial ou Nouvelle Société Globale en cours d'érection. Y figurent notamment ses moyens de financement (contrôle du F.M.I., du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles, de l’OTAN, de l’O.N.U. et d’autres organismes internationaux) *, ayant pour objectif l'édification d'un "Réseau Électronique Mondial" où les frontières des États-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu'à leurs racines les plus profondes, et ce par la chute de l'Économie des États-Nations. Particulièrement prédictif, les révélations qui y figurent furent apparemment suffisamment dérangeantes pour que ces deux enquêteurs meurent subitement et prématurément (officiellement Serge Monast est mort d'une crise cardiaque en prison). 

Ils y listaient de manière détaillée le procédé utilisé pour paver la route à la naissance de ce "Gouvernement Mondial".

1. Décuplement de la "Société des Loisirs", notamment par l'invention de la "Vidéo" couplée aux à la prolifération des ordinateurs, offrant la possibilité de satisfaire tous les instincts. Un être possédé par ses sens, et esclave de ceux-ci, n'a en effet ni idéal, ni force intérieure pour défendre quoi que ce soit. Il est un "Individualiste" par nature, et représente un candidat parfait à modeler. 

2. Encouragement de la "Contestation Étudiante" pour toutes les causes rattachées à "l'Écologie", la protection obligatoire de cette dernière étant un atout majeur le jour où les États-Nations auront été poussés à échanger leur "Dette Intérieure" contre la perte de 33 % de tous leurs territoires demeurés à l'état sauvage.

3. Établissement du "Libre-Échange International" comme priorité absolue pour la survie économique des États-Nations, destiné à accélérer le déclin des "Nationalistes" de toutes les Nations, à les isoler en factions diverses, et, au moment voulu, à les opposer farouchement les uns aux autres dans des guerres intestines qui achèveront de ruiner ces Nations. Ce "Libre-Échange" est conçu pour être noyauté en "Trois Commissions Latérales" (Asie, Amérique, Europe), pour apporter la discorde à l’intérieur des États-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations des Multinationales.

4. Poursuite de l'infiltration d'agents dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l'Immigration des États-Nations afin de faire modifier en profondeur les Lois de ces Ministères pour ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l'intérieur de leurs frontières. Cet afflux a pour effet de déstabiliser leur économie intérieure et de faire augmenter les tensions raciales à l'intérieur de leur territoire, notamment par la présence en son sein de groupes d'extrémistes étrangers. 

5. Transfert de multinationales dans de nouveaux pays acquis à l’idée de "l’Économie de Marché", tels les pays de l’Est de l’Europe, en Russie et en Chine, et ce pour avoir accès à une "Main-d ’œuvre-Esclave" (à bon marché et non syndiquée). Ces pays comme ceux du Tiers-monde sont assis sur des gouvernements mis en place, soutenus par les prêts du "Fond Monétaire International" et de la "Banque Mondiale", endettement dont ils ne pourront jamais s’acquitter. Quant aux populations occidentales, elles seront entretenues dans le rêve du "Bien-être Économique", les produits importés de ces pays ne subissant aucune hausse de prix. De plus en plus d’industries seront obligées de fermer leurs portes à cause des transferts effectués hors des pays occidentaux, augmentant le chômage et apportant des pertes importantes de revenus pour les États-Nations. Ces conditions multiplieront par millions les masses d’assistés sociaux de tous genres, d’illettrés, de sans abris.

6. Par des pertes de millions d’emplois dans le secteur primaire et les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des États-Nations, il sera possible de mettre en danger de mort l’harmonie sociale par le spectre de la guerre civile.

7. Mise en place d'une "Économie Globale" à l’échelle mondiale échappant totalement au contrôle des États- Nations. Cette nouvelle économie au-dessus de tout dictera ses propres "Politiques Mondiales", obligeant à une réorganisation politique contrôlée.

8. Par cette "Économie Indépendante", établissement d'une "Culture de Masse Mondiale", basée sur le contrôle international de la Télévision et des Médias. Cette "Nouvelle Culture" a pour objectif d'être nivelée, uniforme pour tous, sans qu’aucune "Création" n'échappe au système de contrôle.

9. Possibilité par cette même économie de se servir des forces militaires des États-Nations (telle celle des États-Unis) dans des buts apparemment humanitaires, en réalité destinés à soumettre les pays récalcitrants.

10. Détournement de la productivité de son but premier, à savoir libérer l’homme de la dureté du travail, pour la retourner contre l’homme en asservissant ce dernier au système économique où il n’aura comme choix que de devenir esclave ou même un futur criminel.

11. Les manipulations internationales des gouvernements et des populations des États-Nations doivent fournir le prétexte d’utiliser le Fond Monétaire International, les gouvernements occidentaux étant poussés à mettre en place des "Budgets d’Austérité" sous le couvercle de la réduction illusoire de leur "Dette Nationale", de la conservation hypothétique de leur "Cote de Crédit Internationale", et  de la préservation impossible de la "Paix Sociale". Ainsi, par ces "Mesures Budgétaires d’Urgence" peut être brisé le financement des États-Nations pour tous leurs "Méga- Projets" qui représentent une menace directe au contrôle mondial de l’économie, et ce dans les domaines de l’Énergie, de l’Agriculture, du Transport et des Technologies nouvelles.

Ces mêmes mesures permettent d’instaurer l'"Idéologie de la Compétition Économique", qui se traduit à l’intérieur des États-Nations par la réduction volontaire des salaires et les départs volontaires. Dans cette perspective, tous ces départs sont remplacés par des "Ordinateurs", supports de la technologie de contrôle.

12. Ces transformations sociales ont aussi pour finalité de changer en profondeur la main d’œuvre "Policière et Militaire" des Etats- Nations, et de se débarrasser de tous les individus ayant une "Conscience Judéo- Chrétienne" qui s'y trouvent, remplacés par de jeunes recrues dépourvues de "Conscience et de Morale" et entraînées à l’usage inconsidéré de la "Technologie de Réseaux Électroniques".

13. Toujours sous le prétexte de "Coupures Budgétaires", il est prévu d'assurer le transfert des bases militaires des États-Nations vers l’Organisation des Nations-Unies, son mandat de "Force de Paix" sans pouvoir décisionnel étant amené à devenir une "Force d’Intervention" dans laquelle sont fondues les forces militaires des États-Nations.

Pour accélérer ce processus de transfert, la force des Nations-Unies est impliquée dans des conflits impossibles à régler, les Médias sous contrôle contribuant à constater auprès des populations l’impuissance et l’inutilité de cette "Force" afin de conduire à  former une "Force Multi-Nationale" censée protéger à tout prix la "Paix". Elle va de pair avec l’instauration, à l’intérieur des États-Nations, d’une "Force d’Intervention Multi-Juridictionnelle", combinaison des "Effectifs Policiers et Militaires", et ce pour permettre de mieux contrôler les populations occidentales. L’utilisation à outrance de l’identification et du fichage électronique des individus fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.

14. Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des États-Nations conduira à l’obligation de la mise en place d’un "Centre Mondial Judiciaire", qui permettra aux différents "Corps Policiers des États-Nations" d’avoir rapidement accès à des "Banques de Données" sur tous les individus potentiellement dangereux. Il s'en suivra la nécessité d’un "Tribunal International" doublé d’un "Système Judiciaire Mondial", l’un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l’autre pour les Nations.

15. Le contrôle mondial des armes à feu à l’intérieur des territoires des États-Nations passe d'abord par l’intervention de "Tireurs fous", destinés à créer un climat d’insécurité dans les populations pour amener à un contrôle plus serré des armes à feu. Ces actes de violence seront orientés de manière à en faire porter la responsabilité par des extrémistes religieux, ou des personnes affiliées à des allégeances religieuses de tendance "Traditionnelle", ou encore des personnes prétendant avoir des communications privilégiées avec Dieu. Ensuite, le "Contrôle des Armes à Feu" passe par la "Chute des Conditions Économiques" des États-Nations, celle-ci entraînant une déstabilisation complète du Social, et par là-même l'augmentation de la violence.

16. Mise en application à l’échelle mondiale des "Armes Électro-Magnétiques" se traduisant par les "Changements de Climat" et la destruction des récoltes. Il en découle la faillite des terres agricoles, notamment dans les États les plus productifs sur le plan agricole, l'avenir du "Contrôle des Populations" passant obligatoirement par le contrôle absolu de la production alimentaire à l’échelle mondiale. L’empoisonnement de la nature par moyens artificiels (utilisation massive de produits chimiques).

En outre, l’utilisation de l’Électro-Magnétique provoquera des "Tremblements de Terre" dans les régions industrielles les plus importantes des États-Nations, afin de contribuer à accélérer la "Chute Économique" des États les plus menaçants pour la mise en place de ce Nouvel Ordre Mondial.

17. Ceux qui oseront se dresser en diffusant de l’information quant à l’existence et au contenu de cette "Conspiration" deviendront suspects aux yeux des autorités de leur Nation et de leur population, et ce grâce à la désinformation, au mensonge, à l’hypocrisie et à l’individualisme créés au sein des peuples des États-Nations. L’Homme devant devenir un Ennemi pour l’Homme, ces "Individus Indépendants" seront considérés par leurs semblables comme étant des ennemis et non des libérateurs.

En résumé, l’esclavage des enfants, le pillage des richesses du Tiers-Monde, le chômage, la propagande pour la libération de la drogue, l’abrutissement de la jeunesse des Nations, l’idéologie du "Respect de la Liberté Individuelle" diffusée au sein des Églises Judéo-Chrétiennes et à l’intérieur des États- Nations, l’obscurantisme considéré comme une base de la fierté, les conflits inter-ethniques, et "les Restrictions Budgétaires" doivent permettre l’instauration du "NOUVEL ORDRE MONDIAL" !

Cf. Le modèle européen décodé (2) L'idéologie mondialiste.

 

La cartographie détaillée des réseaux de corruption organisés à l'échelle mondiale

Cliquer pour agrandir


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le "Georgia Guidestone"

The Georgia Guidestone ("La Pierre angulaire de Géorgie") est un monument composé de 6 blocs de granit d'environ 6 m de haut, pour approximativement 110 tonnes, qui a été érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis en Géorgie (Cf. image) par la firme Elberton Granite Finishing Company, dont la plaque sur le sol donne des explications avec des références astronomiques qui ont été imposées au constructeur :
. un trou dans la pierre horizontale du haut donne la date à midi,
. aux équinoxes et aux solstices, on peut voir le soleil se lever dans la fente de la colonne centrale,
. un trou montre l'étoile polaire dans la colonne centrale.

Il est la commande d'un anonyme s'étant présenté sous le nom de R. C. Christian, pseudonyme allégorique pour Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-Croix.

Surnommé à tort le Stonehenge américain*, il est l’œuvre d'une société secrète de Géorgie. Dix commandements sont écrits en 8 langues*² sur sa plaque : Maintenez l'humanité en dessous de 500 000 000 d'individus en perpétuel équilibre avec la nature / Guidez la reproduction sagement en améliorant l'aptitude et la diversité / Unifiez l'humanité avec une nouvelle langue vivante / Dirigez la passion, la foi, la tradition et toute chose par l'usage de la raison et de la modération / Protégez les peuples et les nations par des lois équitables et des tribunaux justes / Laissez toutes les nations se gouverner librement, et réglez les conflits internationaux devant un tribunal mondial / Évitez les lois tatillonnes et les officiels inutiles / Équilibrez droits individuels et devoirs sociaux / Privilégiez vérité - beauté - amour - recherche de l'harmonie avec l'infini / Ne soyez pas un cancer à la surface de la Terre / Laissez de l'espace à la nature / Laissez de l'espace à la nature.

Si à première lecture ces commandements semblent de bonne foi, censés et sages pour l'harmonie entre les êtres humains et la Nature, ils recèlent également des sous-entendus inquiétants, des injections sournoises quant au plan d'actions à mener pour y parvenir. Ils correspondent précisément à l'idéologie prônée par le "New Age", mouvement spirituel accompagnant la mise en place de l'idéologie totalitaire de cette fin de cyclicité, le N.O.M. ("Nouvel Ordre Mondial") : prôner la vérité, l'amour, la paix, l'harmonie avec l'infini ; promouvoir les droits de l'individu ; protéger la nature. Le seul hic, majeur, c'est que cette philosophie "Paix, Amour, Lumière" ne respecte absolument pas l'ordre naturel des choses dans le grand cycle de l'Univers...

* Le Stonehenge de l'Amérique (America's Stonehenge en anglais, connu jusqu'en 1982 sous le nom de Mystery Hill), est un site abritant de gros rochers et des structures en pierres disséminés sur environ 120 000 m2 près de la ville de Salem dans le New Hampshire, dans le nord-est des États-Unis.

La plaque du haut comporte des inscriptions en quatre langues sur ses côtés : babylonien, grec ancien, sanskrit et hiéroglyphe égyptien.

"Le Grand Reset", ou l'avertissement prémonitoire de Davos

Le Forum économique mondial ou FEM (en anglais World Economic Forum, abrégé WEF) est également appelé forum ou rassemblement de Davos, commune de Suisse. Rebaptisé en 1987, il succède au Symposium européen du management créé en 1971 par l'ingénieur et économiste allemand Klaus Schwab, initialement professeur de management industriel à l’Université de Genève. C'est une fondation à but non lucratif, dont le siège est à Genève. Sa réunion annuelle à Davos réunit des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes, afin de débattre les problèmes les plus urgents de la planète, y compris dans les domaines de la santé et de l’environnement. Tous ces "illustres" de ce monde globalisé et interconnecté ont pour dieux les profits, les bénéfices, le libre-échange, le "sans-frontiérisme",... autrement dit des intérêts qui ne sont pas ceux des "simples" gens de cette planète.

La société Microsoft est devenu un acteur clé des initiatives du WEF en matière de quatrième révolution industrielle, qui vont de l’identité numérique et des passeports vaccinaux aux efforts visant à remplacer les travailleurs humains par l’intelligence artificielle, ceci expliquant que les liens entre le prédateur sexuel et corrupteur des puissants depuis décédé Jeffrey Epstein et le fondateur de l'entreprise Bill Gates sont dissimulés pour protéger l’entreprise elle-même et d’autres cadres supérieurs de Microsoft qui semblent avoir été compromis par Epstein, au même titre que d’autres membres du même réseau lié aux services de renseignement (CIA), ainsi que d’autres empires importants de la Silicon Valley, tels que ceux dirigés par Jeff Bezos et Elon Musk.

Dans son dernier ouvrage intitulé "Covid-19 : The Great Reset" qui fait suite à la dernière réunion qui s'est tenue fin janvier 2020, Schwab expose les défis de notre monde ainsi que les solutions appelées à être mises en place. Cette "bible du saint Reset", manuel d'ingénierie sociale à des fins dictatoriales (la signature 666 dissimulée dans les trois voyelles O du logo traversées par le demi cercle est à cet égard explicite), expose le remplacement des idées, des institutions, des processus et des règles actuelles, en d'autres termes le nouvel ordre mondial adossé à une nouvelle "gouvernance" mondiale. Il faut comprendre que nos idées, nos pensées étant "mauvaises", elles doivent être changées…

C'est tout l'enjeu de ce Grand Reset, dont la raison d'être est que nos dirigeants et nantis organisent simplement le sauvetage de leur caste face aux crises réelles (épuisement énergétique, des matières premières, du phosphore, effondrement de la biodiversité,…) en provoquant l’effondrement social, sanitaire et économique des "80%" restant. Ils ont fait le choix de ne pas freiner à temps, et de sauter du train avant le mur Telle la célèbre réplique de la série Game Of Thrones * Winter is coming ("L’hiver vient"), le message délivré aux masses par les puissants en charge de leur gouvernance *² est celui de la grande réinitialisation, que résume la publication de la vidéo officielle qui a été mise en ligne fin juin 2020 sur You Tube *³.

"Our World has change". Notre monde a changé.

"Our challenges are greater". Nos défis sont plus importants.

"Our fragilities exposed". Nos fragilités sont exposées.

"Our systems need a reset". Nos systèmes ont besoin d’une réinitialisation.

"Everyone has a role to play". Tout le monde a un rôle à jouer.

"The Great Reset". La grande réinitialisation.

"Join Us". Rejoignez-nous.

* Game of Thrones, également appelée "Le Trône de fer" selon le titre français de l'œuvre romanesque dont elle est adaptée, est une série télévisée américaine médiéval-fantastique diffusée entre avril 2011 et mai 2019 sur la chaîne américaine câblée HBO. Il s'agit de l'adaptation de la série de romans écrits par l'auteur américain George R. R. Martin depuis 1996.

C'est le cas de Justin Trudeau, qui a évoqué ce concept par vidéoconférence le 29 Septembre 2020 lors d’une réunion des Nations-unies, qualifiant la pandémie de Covid-19 d’"opportunité de réinitialisation", rajoutant que "C’est notre chance d’accélérer nos efforts prépandémiques pour réinventer des systèmes économiques qui répondent réellement aux défis mondiaux tels que l’extrême pauvreté, les inégalités et les changements climatiques."

*³ Cf. https://youtu.be/8rAiTDQ-NVY.

 

Les prophéties de Schwab

Dans son livre "Covid-19: The Great Reset", le mondialiste Klaus Schwab affirme que le monde ne reviendra "jamais" à la normale. Il y fait pression pour que le virus COVID soit exploité afin de promouvoir un nouvel ordre mondial*, affirmant que "le moment historique est venu non seulement de combattre le… virus mais aussi de façonner le système… pour l’ère post-corona". Il précise à cet effet que l’élite financière ne permettra jamais à la vie de revenir à la normale, suggérant que les confinements et autres restrictions deviendront permanents. "Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale (...) La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais au sens de normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale". Il fait toutefois cette affirmation en admettant que la menace posée par le/la COVID est faible par rapport aux pandémies précédentes. "Contrairement à certaines épidémies passées, le COVID-19 ne constitue pas une nouvelle menace existentielle".

Schwab indique clairement que la "quatrième révolution industrielle" ou "la grande remise à zéro" va fondamentalement changer la façon dont le monde fonctionne. "Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère "avant coronavirus" (BC) et "après coronavirus" (AC). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements – "COVID-19 a accéléré notre transition vers l’ère de la quatrième révolution industrielle".

C'est par le consentement tacite donné à la vaccination progressivement imposée par les autorités avec un pseudo-vaccin de haute technologie, simple sérum contenant des cristaux liquides sous forme de nanoparticules*², et ce en échange d'un revenu minimum garanti et de l'annulation de ses dettes personnelles, que le génome des individus ignorants est destiné à être breveté, devenant alors propriété de la compagnie pharmaceutique administratrice. Dépossédé ainsi de son ADN organique dont la compagnie contrôlera l'accès et le prix de ses propres organes de rechange de l'individu qui ne lui appartiendront plus, l'individu devenu hologramme par cette fusion entre informatique et biologie sera un esclave total du système psychopathe assis sur l'Intelligence Artificielle, privé de sa souveraineté corporelle comme mentale par le contrôle de ses pensées. Connecté par ces nanoparticules au réseau internet, il perdra par cette interface cerveau-ordinateur son humanité, pour être définitivement catalogué comme un objet, rangé au rayon approprié !

* Ce virus a été "étrangement annoncé" dans un rapport de l'agence d'espionnage américaine CIA dès 2005, publié dans un livre de l'historien et journaliste français spécialiste des relations internationales Alexandre Adler (publié chez Robert Laffont). Dans un encart intitulé "Le déclenchement possible d’une pandémie mondiale", des experts de la CIA décrivaient un scénario très proche de la crise du Covid-19, évoquant "l’apparition d’une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse, pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat." Qui plus est, le rapport prévoyait aussi dans quelle zone et dans quelles circonstances ce nouveau virus pourrait émerger : "Si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux, comme il en existe en Chine et dans le Sud-Est asiatique où les populations vivent au contact du bétail."...

Cette technologie de vaccination sous-cutanée utilise des nanocristaux (3,7 nanomètres de diamètre) à base de cuivre encapsulés dans des microparticules de 16 micromètres (appelées "boîtes quantiques" - quantum dots en anglais), et qui deviennent fluorescents à l’approche d’une lumière proche de l’infrarouge. Le tout est injecté par un patch de micro-aiguilles de 1,5 millimètre de longueur, fabriquées à partir d'un mélange de sucre soluble et d'un polymère ainsi que du colorant (après avoir été appliquées, les micro-aiguilles se dissolvent en deux minutes, laissant seulement derrière elles les petits points de colorant qui sont invisibles à l’œil nu mais détectables lorsqu'ils sont exposés à une partie du spectre lumineux proche de l'infrarouge). Un smartphone modifié, pointé sur la peau, permet de les faire apparaître fluorescents sur l'écran. L'étude a été présentée par des chercheurs du MIT le 18 décembre 2019 à Washington, et publiée dans Science Translational Medicine, une revue médicale interdisciplinaire créée en octobre 2009 par l'American Association for the Advancement of Science qui couvre la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur les maladies humaines. D'après ses conclusions, les "quantum dots" peuvent ainsi être utilisés pour coder les informations vaccinales de manière fiable et peuvent être injectées en même temps qu'un vaccin à l'aide d'une seringue et d'une aiguille traditionnelles...

 

Du nouveau cheval de Troie, ou le syndrome de La Havane

Dans la mythologie grecque, l'épisode du cheval de Troie est un événement décisif de la guerre de Troie narrée dans l'Iliade du poète Homère. Après avoir vainement assiégé Troie pendant dix ans, les Grecs ont l'idée à l'initiative d'Ulysse d'une ruse pour prendre la ville. Épéios construit un cheval géant en bois creux harnaché d'or, dans lequel se cache un groupe de soldats menés par Ulysse. En parallèle, un espion grec, Sinon, réussit à convaincre les Troyens d'accepter l'offrande, malgré les avertissements de Laocoon et de Cassandre. Le cheval est tiré dans l'enceinte de la cité qui fait alors une grande fête. Lorsque les habitants sont pris par la torpeur de l'alcool, la nuit, les Grecs sortent du cheval et ouvrent alors les portes, permettant au reste de l'armée d'entrer et de piller la ville. Tous les hommes sont tués, les femmes et les filles sont emmenées comme esclaves. Les enfants mâles sont tués eux aussi pour éviter une éventuelle vengeance. Cette ruse de guerre a ainsi entraîné la chute de la ville et permis le dénouement de la guerre.

Sa version moderne se retrouve dans ce qui a été nommé "le syndrome de La Havane", ensemble de troubles auditifs, d'étourdissements et de céphalées dont ont eu à souffrir certains membres du personnel diplomatique canadien et américain basé à La Havane, à Cuba, à compter de fin 2016, autrement une opération de mind control (contrôle mental) liée aux nouvelles armes basées sur la technologie fréquentielle - les armes à rayons dirigés - associées aux armes bactériologiques, et qui laissent des traces d’AGH (acide gamma-hydroxybutyrique) que les êtres humains produisent en infimes quantités lorsque cet acide est induit de l’extérieur. Cette méthode a pour but de modifier d’une manière ou d’une autre la chimie du cerveau et d'augmenter la production de cette substance chimique, qui est essentiellement une drogue dite du violeur, connue pour ses propriétés sédatives et amnésiantes. Ses effets sont comparables aux témoignages des individus prétendant avoir été enlevés il y a 25 ou 30 ans lors d'abductions extraterrestres, plus exactement extradimensionnelles, indiquant avoir des aiguilles plantées dans leur estomac… Ces armes à rayons qui agissent sur les gens à distance sont ni plus ni moins qu'une technologie de 4-D désormais utilisée en 3-D.

La guerre d'aujourd'hui est vaccinatoire, visant à dispenser à une partie de la population mondiale une pseudo protection qui dissimule d'autres objectifs, ce qu'a révélé en juin 2021 la publication des courriels de l'immunologue américain Dr Anthony Stephen Fauci, directeur depuis 1984 de l'Institut national des allergies et maladies infectieuses (NIAID), un centre de recherche du Ministère américain de la Santé. Il a financé les recherches menées dans le laboratoire chinois de Wuhan en Chine sur les coronavirus comme armes bactériologiques, via une protéine nommée spike du SRAS-CoV-2, une toxine de laboratoire désormais injectée sous forme d’ARN messager pour se traduire dans des cellules humaines. S'y répliquant, ces protéines inflammatoires altèrant la synthèse naturelle des protéines des cellules, tout en s’infiltrant dans la circulation sanguine et en s’accumulant dans les organes vitaux, y compris dans le tissu nerveux pour infecter les neurones et provoquer un neurotropisme*. Les protéines de pointe provoquent en effet des lésions cérébrales, étant dix fois plus puissantes lorsqu’elles sont injectées, tout en pouvant s’attaquer à la rate, à la moelle osseuse, au foie, aux glandes surrénales et, en "concentrations assez élevées", aux ovaires.

Les méthodes de déploiement de ces vaccins constituent bel et bien des tactiques de guerre, et nos propres gouvernements et systèmes médicaux sont en train d’être militarisés contre nous par le déploiement de ces armes biologiques par la coercition, la fraude médicale, la corruption, l’intimidation, la discrimination et la ségrégation.

C'est ainsi que les porte-voix des plus grandes structures et think tank militaires de l’Occident prévoient sur leurs sites officiels qu’en 2025 la population aura baissé de manière drastique en occident de l'ordre global de 40 %, leurs hypothèses situant la population des USA à 99 milions, de la France à 39 M, de l'Italie à 42 M, de l'Allemagne à 28 M, du Royaume-Uni à 14 M…. Certaines organisations européennes demandent bien sûr sur quel modèle reposent leurs prévisions si catastrophiques, mais aucune réponse n'est communiquée. Il sera intéressant d'observer dans les 18 à 24 mois post-vaccination les réactions auto-immunes amenant au décès si les vaccinés sont mis en contact avec un coronavirus, de quelque variant qu’il soit*²...

40% de la population... ou l'économie 4.0 qui se profile !

* Une étude publiée dans Nature Neuroscience a révélé que la protéine S1 du SRAS-CoV-2 est conçue pour se fixer à l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2), traverser la BHE (elle est caractérisée par la présence de jonctions serrées qui limitent la diffusion de solutés et de cellules présentes dans la circulation sanguine et par l'expression polarisée de transporteurs qui contrôlent de manière spécifique la disponibilité cérébrale des nutriments, des médicaments ou des xénobiotiques) et endommager les systèmes cardiovasculaire et nerveux central.

Le programme de vaccination ARNm majoritairement (type Pfizer) est une course contre la montre entre un virus qui mute très régulièrement et sévit sur la totalité de la planète, et nos capacités à produire des vaccins et à les injecter à tous le plus vite possible. Or, s'il faut au moins deux ans pour vacciner le monde entier, un virus qui mute a minima de façon biologiquement significative tous les 15 jours, soit globalement 26 fois par an (52 fois sur cette période de temps), aura anihilé tout le bénéfice escompté de la vaccination, les scientifiques reconnaissant à l'unanimité que celle-ci ne protège aucunement des variants ou mutants... C'est ainsi que d'ores et déjà en Israël, les dernières données montrent sans l’ombre d’un doute que la variante sud-africaine actuelle en avril 2021 est déjà capable de percer les défenses induites par le vaccin Pfizer.

Sources : RedState.com: "High-Ranking Chinese Defector Has ‘Direct Knowledge’ of Several Chinese Special Weapons Programs"; Wall Street Journal "The Science Suggests a Wuhan Lab Leak"; UK Daily Mail "The Pentagon secretly funneled $39 to Peter Daszak, his charity funded the Wuhan lab"; The National Pulse "Fauci’s Boss Admits Funding Wuhan Lab : ‘We Had No Control Over What They Were Doing’"; LifeSiteNews "China Virus Smoking Gun Found"; The Bulletin of the Atomic Scientists "The origin of COVID: Did people or nature open Pandora’s box at Wuhan?".

 

Accélérateur mortifère

Comme la plupart des virus, le nommé Sars-CoV-2 et Covid-19 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la maladie qu'il entraîne provient des poussières cométaires*, pénétrant via les portails transdimensionnels, et établi scientifiquement en laboratoire. Toutefois, il ne devient pathogène qu'avec le déploiement de la technologie numérique sans fil 5G, procédé tant biologique qu'électromagnétique qui devient ravageur lorsqu'ils sont associés. Forme-pensée comme tout élément constitutif du Vivant, le grand rêve psychique constitutif de Ce Qui Est*², un virus est de ce fait à considérer avant tout comme un vecteur de changement. En effet, dans la mesure où il se greffe à l'ADN, il offre la possibilité d'une mutation génétique "bénéfique" à l'évolution de conscience humaine, et ce à partir du moment où l'individu contaminé "accepte d'accueillir" cette mutation comme quelque chose de bénéfique !

Le virus chinois n'est donc dangereux que pour celui qui ne l'intègre pas comme une possibilité de mutation, et qui lutte contre lui, d'autant plus sous l'effet de la peur. Et il devient encore plus dangereux par sa synergie avec les fréquences de 3600-3800 MHz propres à la technologie de la 5G, qui plus est associées aux adjuvants contenus dans les "vaccins saisonniers" et aux fréquences qui affaiblissent l'immunité des "individus ordinaires" inconscients au effets de ces ondes. Qui plus est, des chercheurs espagnols ont récemment découvert que les vaccins corona de Pfizer et AstraZeneca censés protéger l'être humain sont en grande partie constitués d’oxyde de graphène, ce qu'a confirmé Karen Kingston, une ancienne employée de Pfizer et analyste actuelle pour les industries pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, soupçonnant que cet ingrédient ne soit pas mentionné dans les brevets du vaccin. Il est en effet toxique pour les humains, et peut littéralement se connecter à Internet. En effet, le graphène peut conduire l’électricité, et lorsqu'il a une charge positive en cas d'activation par un champ électromagnétique (pour le moment, les particules sont chargées de manière neutre), il détruit tout ce avec quoi il entre en contact, des dommages et la mort pouvant en résulter (cela dépend du nombre de nanoparticules présentes dans le corps et de leur emplacement). C'est bel et bien une arme biologique, destiné à un génocide planifié.

La technologie 4G comme 5G n'est pas seulement responsable de la chute de l'immunité chez l'humain, elle l'est pour l'ensemble du vivant. Elle a pour objectif de bloquer tout le processus épigénétique du monde vivant de 3ème densité.

* Cf. Fin de cycle (2) La guidance éclairée de sa vie.

Cf. Le Jeu de la Vie.

 

 

Des quatre potentielles "menaces" scénarisées par le Nouvel Ordre mondial

L'arnaque de la "plandémie" Covid-14 et de sa déclinaison sous forme de variants perdant dans la durée de sa capacité à maintenir les populations dans la peur et la docilité, les forces involutives à la manœuvre sous la bannière autoproclamée du Nouvel Ordre mondial visent à initier un nouveau scénario sous "faux drapeau"* destiné à effrayer et choquer les populations, et ce pour les faire passer là encore d'un état d'esprit normal, rationnel et équilibré à un état d'esprit émotionnel basé sur le mécanisme de défense aux trois états recherchés : combattre-fuir-figer. Cette méthode engendre ainsi des faiblesses dans la population cible sous les formes d'un mauvais jugement, d'une mauvaise prise de décision ou/et d'un consentement accru.

* Cf. Prédation manipulatoire.

Scénario 1 : La Pandémie II

 

 

Un autre virus fabriqué comme le précédent en laboratoire, ou un variant présumé du Sras-CoV-2, est lâché, supposé plus virulent. La plandémie serait alors le résultat à moyen terme des effets délétères des différents "vaccins" injectés à des centaines de millions de personnes à travers le monde, combinés à des virus d'origine naturelle. Une fois en contact avec les individus vaccinés, ils produiront des effets potentiellement dévastateurs pour des millions de personnes.

 

 



Scénario 2 : Le confinement climatique

 

Cette sorte de confinement est basé sur l'idée que nous devons, ensemble, tout faire pour contrer une urgence climatique imminente compte-tenu des bouleversements météorologiques qui l'accompagnent. Cette mesure inclurait l'interdiction de consommer de la viande rouge, d'utiliser des machines ou des véhicules à essence et de voyager en avion. Il s'agirait de restreindre l'utilisation de l'énergie en général. Ce scénario permettrait de culpabiliser les populations, de les taxer encore un peu plus au passage, et de conduire à une hausse des prix de la viande avant sa complète disparition au nom de l'écologisme.

Scénario 3 : La prise de contrôle totale du Web et de son réseau

Il a été illustré par une simulation du Forum économique mondial nommée "Cyber Polygon", un jeu de guerre imitant la catastrophe exacte qui frappera le public. D'ailleurs, dès le début de la "crise" du Covid, l'ancien dirigeant de Google Eric Schmidt s'est mis à propager le mot "perturbation" comme un mot clé qu'il faut promouvoir. Cyber Polygon consiste en effet en un effondrement de l'Internet et du réseau électrique, crise entraînant une perturbation mondiale des lignes d'approvisionnement et des transports, un arrêt du commerce mondial et d'importantes pénuries alimentaires et énergétiques. Il est à ce stade crucial de mentionner qu'une grande partie de la cybersécurité mondiale est gérée à partir d'Israël, un quartier général établi par le Nouvel Ordre mondial...

 

Scénario 4 : La fausse invasion extraterrestre

 

Ce scénario de la fausse invasion extraterrestre est celui du faux second avènement du Christ, que l'on appelle l'opération Bluebeam ("Rayon bleu"). Il s'agit d'un déploiement technologique dans le ciel pour imiter des Ovnis, des ETs ou des figures religieuses descendant des nuages, l'idée étant d'unir les gens derrière une armée unique ou une religion unique.


La réalité OVNI et ses conséquences à venir

Les OVNI sont millénaires, même si réellement portés à notre connaissance depuis 1947. Toutes les Traditions rapportant que les "dieux" sont venus par leur intermédiaire nous apporter la Connaissance, mêlant le faux à la vérité, il s'agit d'une réalité divine de nature reptilienne, telle que figurée par l'Ouroboros grec (le nœud ophidien de Saturne) enroulé autour de la Terre, sa barrière fréquentielle se situant dans la 4ème dimension de réalité, celle qui gouverne par le mental aux êtres humains *. C'est pourquoi l'on retrouve le symbole du serpent dans tous les peuples, y compris chez les Esquimaux (peuples autochtones de l'Arctique vivant en Alaska, dans le Grand Nord canadien, au Groenland et en Sibérie orientale) !

Ce sont ces mêmes dieux anciens qui tentent de réapparaître aujourd'hui, afin de boucler le cycle entropique et nous maintenir attachés à la matière, dans les limites étroites de l'espace-temps. Ils s'attachent à reproduire à l'identique par leur folle technologie ce qui avait conduit la précédente civilisation, l'Atlantide, à sa disparition par le nettoyage diluvien probablement à la fin de l'ère des Gémeaux, avant celle du Lion qui ré-initiait un nouveau cycle civilisationnel. 

Cf. Décryptage de l'égo.

Voir en complément le livre de Stan Deyo "La conspiration cosmique" sorti en France en 1985 (Cf. photo), qui montre que les OVNI ne constituent que le fer de lance d'une machination qui atteint l'échelle mondiale, voire cosmique. A travers la science, les sociétés secrètes et les textes sacrés, l'auteur produit une considérable recherche qui divulgue l'arrière-scène occulte de la société terrestre par de nombreuses révélations inattendues et troublantes à partir d'une documentation impressionnante. Ce livre a été des dizaines de fois cité en bibliographie comme étant un des livres incontournables pour qui s'intéresse aux grandes manipulations dont nous sommes les pitoyables et inconscientes victimes...

Les clés des légendes communes à tous les peuples

Deux légendes se retrouvent communes à tous les peuples de la Terre. La première est celle du déluge. La seconde est celle des "dieux" descendus du Ciel dans leur vaisseau de feu et qui, rebelles à l'harmonie cosmique, se sont enfouis vers le nord pour se réfugier au-delà des glaces. C'est ainsi que chez les Assyriens, les légendes racontaient qu'on y trouvait de petits êtres laids, disgracieux, sentant la pourriture, avec une grosse tête, menteurs, industrieux et fabriquant des vaisseaux magiques. Ils réclamaient des dons d'animaux...*

Il est à noter les nombreux cas de mutilations animales (organes génitaux), notamment de bétail, non expliquées.

Astro Boy
Astro Boy

L'entropie scientiste

La quête de l'immortalité par la technologie scientifique est la marque du système prédateur déconnecté de sa reliance au grand champ de conscience universel, l'Esprit unitaire de Ce Qui Est. Elle conduit l'actuelle civilisation humaine dans l'ère du transhumanisme, clou final avant le reset mémoriel (la réalisation de l'Apocalypse telle que narrée par Saint-Jean), comme elle avait conduit la précédente civilisation atlante à sa destruction.

Pour le comprendre, la tradition shintoïste japonaise nous enseigne, considérant que les robots, comme les plantes, les arbres ou les humains, ont un esprit ! Il en découle que les robots sont très bien acceptés, les questions éthiques ne venant pas se poser en barrière à leur développement. C'est pourquoi les japonais et d'autres cultures asiatiques comme la Corée du Sud vouent depuis les années soixante-dix du XX° siècle une vraie passion pour les robots, leurs ingénieurs ayant été bercés par les Manga (forme d'expression artistique en bande dessinée comme Astro Boy (Cf. photo), un robot au physique d’enfant créé dans les années 1950 par Osamu Tezuka. Petit à petit, cette culture à prégnance mortifère s'est diffusée dans un Occident désacralisé, conduisant à la réalisation prophétique de la cyclicité du temps de notre dimension de réalité sous gouverne du corpus prédateur extra-dimensionnel.

 

L'épopée des "sauveurs" se termine, la nature des déchus s'affirme...

La maîtrise de la technologie par les dieux reptiliens leur permet d'assurer tout particulièrement le contrôle mental des êtres humains*, et tout particulièrement des membres des sociétés secrètes, prioritaires à leurs yeux quant au respect du calendrier destructeur. Sous le monceau de fausses vérités chaque jour assénées, l'homme un tant soit peu intelligent et capable de discernement ne saurait disconvenir que la puissance à venir sera manifestement de nature dictatoriale, n'hésitant de ce fait à faire périr quiconque ne l'adorera pas. Tel a toujours été le cas à travers les âges et cultures, le souhait d'une adoration étant le signe de tous les orgueilleux et autoproclamés êtres supérieurs recherchant la valorisation que leurs attitudes, paroles et actes leur ont enlevée ... 

Cette puissance temporelle passant naturellement par l'imposition d'une certaine forme de croyance spirituelle, celle-ci sera, et de très loin, la plus importante que l'homme n'ait jamais connue, celle qui aura le plus d'impact, puissance technologique oblige. Point d'orgue du cycle entropique, elle se logera, déguisée, sous les atours de la foi et de l'évolution spirituelle pour le supposé accès au silence divin apparent et aux Mystères qui en sont comme un prolongement adouci. La venue de cet Antéchrist, Prince du Monde, s'apparentera à de la sur-naturalité, tout en le montrant de manière visible. Elle le verra mettre ses facultés et ses aptitudes à la disposition de l'homme, en lui promettant par son intermédiaire son élévation, même purement psychique. Nul doute alors que cette perspective attirera les volontaires en grand nombre, partout et très rapidement ! Même et surtout si, de par certaines situations dramatiques qui amoindriront la raison en chacun, cette démarche ne sera qu'un culte envers un mouvement idéologique, soi-disant salvateur... 

Cf. Contrôle mental & Prédation manipulatoire.

Cette démarche ayant besoin d'être codifiée, c'est tout le travail de montée en puissance des sociétés secrètes à travers leurs dogmes, rituels et hiérarchie, aux fins d'assurer les bases d'une confession religieuse solide, tout comme l'expression d'une légitimité supérieure extraordinaire, capable de réaliser un syncrétisme absolu par la convergence de forces sensibles et de forces imperceptibles. 

Fort logiquement, tous les partisans des religions institutionnelles traditionnelles, celles d'un Dieu intervenant au sens strict du terme (mais pas lorsqu'il s'agit de remédier à leurs propres failles intérieures !), tous ces gens de nature "autoritarienne"* et ignorants des principes régissant l'universel, seront des proies faciles. D'autant plus en raison du chaos sociétal et des multiples horreurs générées par la guerre totale, la raison ayant de ce fait bien du mal à s'exprimer. Comme la priorité des priorités en ces instants consistera à retrouver une certaine harmonie et paix existentielle, à survivre et à satisfaire ses besoins vitaux, la porte de la déviation globale sera dès lors grandement ouverte, et beaucoup s'y engouffreront avec empressement... 

Cf. Le contrôle du robot biologique.

Cette nouvelle religion, fondée sur des assises fortes car reliée (fut-ce faussement) à une croyance révélée et à un groupe humain sinon élu au moins choisi, soutenue par des prodiges et artifices technologiques sans nombre et une "illumination" nouvelle offerte à l'ensemble des êtres humains, pervertira grandement la foule immense qui l'acceptera. C'est ce qui se nomme le projet Blue Beam ("Rayon bleu"). Sous son joug seront pourchassés par les nouveaux croyants eux-mêmes tous ceux qui refuseront d'y souscrire... Ce sera le paroxysme ultime de la guerre de tous contre tous. Comme il est écrit (Matthieu [10] 34–39) "Chacun aura pour ennemis les gens de sa maison". Le père s'opposera au fils, les mères à leurs filles, et les plus ultimes fondements de la tradition seront ainsi battus en brèche. Sans parler de l'humanité... 

Cela durera un temps, jusqu'à ce qu'une opposition de plus en plus cohérente voie le jour et que les ennemis de toute transcendance, voyant les choses leur échapper, décident de laisser parler leur véritable nature de façon accentuée ... La séduction ne fonctionnant plus, il ne restera que la violence indiscriminée. 

Surgiront et seront alors rendues visibles l'ensemble des forces méphitiques, démoniaques. Entités négatives, hommes ignorants et marqués, et tous les séides du corpus prédateur paraîtront et feront tout pour anéantir le petit reste de l'humanité fidèle aux sain(t)s Principes ... 

Du projet Blue Beam

La mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial est associée à l'indispensable instauration d'une nouvelle religion à caractère universel, suite à l'effondrement de l'actuel système et du chaos associé. L'objectif est d'inciter les peuples traumatisés à croire au retour du Christ venu pour sauver le monde. Pour ce faire, toutes sortes de manipulations sont prévues afin de soulever l'élan de ferveur de milliards de fidèles quelle que soit leur actuelle religion lors de l'apparition d'une version de synthèse du Messie/Christ/Maitreya/Kalki/Maadi venue leur parler.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) de recherche sur l’ionosphère. Il est dirigé à partir d'un versant caché de la Lune sous le contrôle de la partie "non officielle" de la NASA. Nous pouvons en retrouver la trace dans les ouvrages d’Alice Bailey, s’exprimant sous l’instigation de l’initié appelé le "Tibétain", qui exprime dans les détails son programme pour établir un gouvernement mondial avec une hiérarchie "d’initiés" à sa tête, dont le chef qu’on présentera comme le Christ avec le surnom de Maitreya (d’après le nom du Bodhisattva-rédempteur des hindous). L’aspect messianique de ce plan fascine les sphères du courant New Age, qui espèrent un âge d’or. Le Tibétain envisage d’établir le royaume des cieux sur la Terre par la promesse d’un "communisme spirituel". Cette imitation du christianisme est destinée à séduire ceux qui rêvent d'un retour du Christ sur le plan physique. Le faux Retour est donc bien l’avènement de l’Antéchrist tel que prophétisé dans le Livre de l’Apocalypse. Dans la même ligne, l'auteur Jan van Riyckenborg dévoile dans son ouvrage "Démasqué" les détails occultes du plan pour établir une religion mondiale, sans oublier les écrits du journaliste d'enquête canadien Serge Monast (1945/1996) décrivant la manipulation sous l’angle d’un complot militaro-technologique et l'ouvrage De Jundi Shapur à Silicon Valley du britannique Francis Paul Emberson.

Ses étapes

Ce projet sous impulsion et contrôle de la NASA est composé de quatre étapes différentes et complémentaires.

1. La première étape concerne le renversement de toutes les connaissances archéologiques. Elle traite de la mise en place de tremblements de terre provoqués artificiellement à certains points précis de la planète, où des découvertes censées démontrer à tous les peuples l’erreur des doctrines religieuses fondamentales établies. La falsification de cette information servira à faire croire à toutes les nations que leurs doctrines religieuses ont été incomprises pendant des siècles et mal interprétées. Une préparation psychologique a déjà été réalisée avec entre autres le film "2001, Odyssée de l’espace", les séries "Star Trek", et "Les Guerres de l'Etoile" (Star Wars), qui parlent d’invasions venant de l’espace et du rassemblement des nations pour repousser les envahisseurs*.
2. La seconde étape implique un spectacle spatial gigantesque avec des sons et des hologrammes optiques en trois dimensions, des projections laser d’images holographiques multiples dans différents endroits du monde, chacun recevant une image différente en accord avec la foi religieuse nationale dominante. Cette supposée "voix de Dieu" parlera dans toutes les langues, alimentée par la mémoire des ordinateurs qui ont stocké les données à propos de chaque type humain et son langage particulier. Ce montage technologique s'appuie sur diverses recherches secrètes effectuées depuis des décennies, permettant entre autres sa diffusion à partir de satellites sur la couche de sodium dans l’atmosphère. Les images holographiques sont basées sur des signaux qui se combinent afin de produire une image s’appliquant également à des ondes acoustiques ELF, VLF et LF. Naturellement, il résultera de cette gigantesque falsification un désordre social et religieux à grande échelle, chaque nation blâmant l’autre pour la supercherie et libérant ses millions de fanatiques dans un état de possession démoniaque.
3. La troisième étape est appelée "communication électronique à double sens". S’il est possible d’alimenter des pensées artificielles dans le domaine multigénique via satellite, le contrôle de la pensée sur la planète entière est maintenant possible. La seule possibilité de résistance d’un individu serait de remettre en question la source de ses pensées et ne pas agir d’après des impulsions qui ne correspondent pas à ses valeurs morales. Il est donc indispensable de voir à quel point la télévision, la publicité, l’éducation moderne et les pressions sociales sont utilisées pour nous manipuler.
Si les gens ne croient pas que ce type de technologie est utilisée ou que tout ceci est de la science-fiction, ils prennent de grands risques. Le soir où des milliers d’étoiles brilleront dans l’espace, pendant lequel le nouveau messie sera présenté au monde, ils ne seront pas préparés et n’auront pas le temps de se protéger psychologiquement contre ce type d’attaque.

4. La quatrième phase porte sur des manifestation surnaturelles, comportant trois leurres différents. Le premier consiste à faire croire aux êtres humains qu'une invasion extraterrestre va survenir dans chaque grande ville du monde. Le second leurre est de faire croire aux chrétiens qu'un merveilleux évènement va survenir sous la forme d'une intervention extraterrestre bénéfique dans le but de protéger les terriens d'un démon impitoyable, le but étant de rassembler d'un seul coup tous les opposants à l'ordre mondial juste avant le début du spectacle céleste. Le troisième point de cette quatrième phase est l'usage global de tous les moyens de communication moderne pour diffuser des ondes visant à déstabiliser psychiquement les populations aux moyens d'hallucinations individuelles et collectives.

Le contrôle de la terre sera ainsi entre les mains d'une caste de "grands-prêtres" et de technocrates psychopathes impitoyables agissant "au nom de Dieu", son but étant le contrôle de tous les habitants dans l'exploitation globale des ressources de la planète.

* Cf. Le cinéma de la Matrice (2) La science réalité.

La soumission au faux Dieu libérateur

En 1971, le futur que trace la Matrice dans l'inconscient humain pour en permettre la réalisation * révèle avec THX 1138, film américain réalisé par George Lucas (dont c'est le premier long métrage) et produit par Francis Ford Coppola la nouvelle religion universelle appelée à être imposée à tous. Dans une société souterraine du futur, univers uniforme dont la couleur dominante est le blanc, l'humanité composée de matricules dépersonnalisés vit sous sédatifs, socialement soumise par un pouvoir totalitaire et invisible détenu par une sorte de caste qui dispose d'une force de renseignement et de répression terrible. Les dirigeants ont ainsi accès aux conversations des gens, pouvant les voir et les entendre à l'aide de caméras. Ils disposent même d'un contrôle mental sur la population à travers une onde sonore aiguë qui conduit à leur hypnose. La délation est largement encouragée à partir de petites boites destinées à accueillir les dénonciations. 

La religion est personnifiée par une grande image lumineuse bleue christique (photo 4) dans laquelle est glissée la figure de l'Antéchrist (photos 2 et 3), qui se trouve dans une sorte de confessionnal, sous forme dʼune petite salle fermée par des parois transparentes. Un haut-parleur diffuse à intervalles réguliers durant l'entretien individuel des phrases rassurantes qui encouragent le monologue du confessé et lui donnent l'impression d'être écouté. Tout ce qu'il dit est enregistré et écouté ultérieurement, afin de repérer d'éventuels écarts ou déviances à la législation en vigueur. Bien évidemment, tout ceci relève totalement de la science-fiction, bêleront doctement les moutons préférant brouter le pâturage aux ogm toxiques de la Matrice asservissante !

* Cf. Le cinéma de la Matrice (2) La science-réalité.


L'Ekklésia des Kataugues, clé majeure de compréhension de la conspiration

Prêtre défroqué, médecin, alchimiste, compagnon d'armes de Hernan Cortez, aventurier... Ulrich de Mayence (1486-1558 - photo 1) fut le maître est inspirateur de Michel de Nostredame (Nostradamus - image 2). Il connut une première moitié de vie mouvementée. Après son voyage dans le Nouveau Monde, où il côtoya Mayas, Aztèques et Indiens d'Amérique du Nord, il revint en Europe, détenteur d'une immense fortune. Sa vocation de prophète et d'initiateur religieux s'affirme alors. Maître d'une redoutable puissance occulte, il fonde en 1532 une société mystico-politique, l'Ekklésia des Kataugues (du grec katauguès "illuminé", "éclairé"), qui demeure aujourd'hui encore la plus secrète de tous les temps. Élitiste, elle regroupait uniquement les hauts gradés de toutes les sociétés secrètes, les regroupant en un Conseil, sorte de gouvernement mondial avant l'heure pour la mise en orbite de l'"homme nouveau", de l'"humanité nouvelle", concepts précurseurs à l'époque. Il parviendra même à s'infiltrer au sein de la toute puissante Église catholique. Ses conceptions métaphysiques correspondent assez parfaitement avec celles de la "Magie du Chaos" d'un certain Edward Alexander Crowley (Aleister Crowley), le mage noir... En 1540, il arme une flotte et, de Cadix, part pour un extraordinaire voyage d'étude en Extrême-Orient. Il traversa les Indes, visitera tous les lieux sacrés et rencontrera même le troisième dalaï-lama. A son retour, il se consacrera, avant de disparaître mystérieusement le 7 avril 1558, à la rédaction de son grand ouvrage, l'Arbor Mirabilis *, que beaucoup considèrent comme la Bible de l'an 2000 tant sont nombreuses et précises les prophéties et prédictions sur l'avenir de l'Humanité, le plan d'actions de ces Illuminés étant conçu jusque très exactement ... 2023, même date butoir des prophéties de Nostradamus !

Les 300 exemplaires de ce livre gigantesque (46 livres sur 1136 pages) qui fut imprimé vers 1556, en même temps que le Pantagruel de Rabelais, ont tous été brûlés sauf deux exemplaires dont l’un se trouverait à Düsseldorf et l'autre à Montségur, en pays cathare.

Cf. "Ulrich de Mayence (1485-1558). La Bible de l'An 2000, le maître de Nostradamus", livre de Michel de Roisin (1997).

Le secret des Envahisseurs

Dans son livre de 2012 "Le Secret des Envahisseurs", l'auteur états-unien Peter Knight révèle qu'en 1900, le célèbre scientifique Nikola Tesla - "le sorcier de l'électricité" - affirma qu'il avait capté des signaux de radio venant de l'espace, étant le premier à avancer que les mystérieux échos à retardement d'émissions radio d'Eindhoven en 1928 étaient causés par un dispositif... Il avait aussi capté des signaux provenant de la lune, et détecté du côté de Mars des fréquences en émissions envoyées par une intelligence inconnue. La série télévisuelle Les Envahisseurs a été arrêtée le 10 mars 1968 sans explication au bout de deux saisons, alors que la troisième allait révéler la planète d'origine de ces envahisseurs. Il est curieux de constater qu'à travers ses images et ses dialogues, depuis 1967, chaque épisode nous annonce l'avenir en nous avertissant point par point sur un programme d'asservissement très précis du genre humain.

Peter Knight a découvert un code inséré dans les images et les dialogues de la série. Il le nomme le "Code Adamski" en référence à George Adamski (1891/1965) qui aurait été contacté par des hommes blonds ayant atterri aux Etats-Unis à bord de disques volants à lévitation magnétique. Du premier épisode Première preuve au dernier intitulé Inquisition, le code dévoile un plan réel d'invasion mondiale. Il s'avère que la technologie de pointe, les armes secrètes et les envahisseurs à l'auriculaire déformé existeraient réellement, leurs soucoupes ressemblant à celles qu'Adamski a prises en photo et à des soucoupes allemandes de la Seconde Guerre mondiale. La série passe ainsi en revue toutes les facettes du dossier ovni : les agences secrètes, l'armée, la science, la génétique, le contrôle mental, la politique, les religions…. À croire que les créateurs de la série connaissaient déjà tout ce que nous avons mis quarante ans à découvrir. De tout ce qui arrive en ce moment sur la terre, nous pouvons dire que la série en avait déjà parlé dès 1967. Non seulement l'invasion a déjà commencé par les relais terrestres inféodés, mais aujourd'hui, elle est pleine et entière, ce que nous pouvons constater par la tournure des événements qui frappent nos sociétés et l'atmosphère liberticide de plus en plus oppressante qui gagne les esprits humains depuis la fin des années soixante.

Qui plus est, tous les domaines de la culture, bandes dessinées, romans populaires, films, séries télévisées... ont été depuis les années trente mystérieusement cryptés dans le cadre d'une guerre secrète pour conquérir la Terre et les planètes du système solaire. Les épisodes prophétiques de Les Envahisseurs sont calqués sur des événements secrets de la guerre froide. Une caste, pour établir son Nouvel Ordre Mondial par la haute technologie, peut déclencher des cataclysmes artificiels, tremblements de terre, tsunamis, tornades, exactement comme dans la série. Son armement porte dans la réalité le nom de H.A.A.R.P. Comme un écho au générique de la série, le but de ces Envahisseurs est bel et bien de faire de la Terre leur univers de prédation….

 

Le message de l'Apocalypse

Bien que se prêtant à nombre d'interprétations, le message délivré par Jean dans l'Apocalypse transparaît explicitement pour le chercheur de vérité. Le fameux 666, marque de la Bête, est centré dans le texte autour de trois éléments : les sept trompettes, les sept sceaux, et les sept coupes, celles-ci étant la conséquence des deux autres qui s'y déversent.

La trompette est ce qui clame, qui annonce. La sixième trompette est figurée par une tête de lion, symbolisant une autorité intellectuelle qui règne par le verbe, autrement dit les gens du savoir, les élites.

Le sixième sceau parle des riches et des moins riches, qui luttent ensemble pour "l'avoir" avant de se réfugier sous une montagne qui va les ensevelir. Il symbolise les possessions matérielles.

La sixième coupe, celle qui se déverse, parle d’Armageddon*. Elle concerne les luttes, les conflits et les guerres pour le pouvoir. SAVOIR - AVOIR - POUVOIR, ce sont les trois maux qui sapent l'humanité*², le 666 de la Bête. 

* Terme biblique mentionné dans le Nouveau Testament, est un lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal.

*² Ils se retrouvent figurés par les trois Gunas chez les Hindous.

 

De l'Armaggedon

"Armageddon" vient de l'hébreu מגידו qui signifie "colline de Meggido", un petit mont en Palestine (Cf. image ci-contre et photo ci-dessus) dont le nom grec est celui d'une ancienne cité d'Israël. Il s'agit d'un terme biblique mentionné une seule fois dans le Nouveau Testament, dans le livre de l'Apocalypse au chapitre 16, verset 16. Il désigne un événement à venir sur un lieu symbolique, celui du combat final entre le Bien et le Mal. Le terme est admis sous différentes orthographes en français: Har-Maguédon, Harmaguédon, Har-Meguiddon ou encore Har-Maguédôn. Le "rassemblement des rois de la Terre" annoncé en ce lieu est un résultat du déversement des sixième et septième bols contenant les dernières plaies qui mèneront à son terme "la fureur de Dieu" (chapitre 6 verset 12).

Depuis, on utilise fréquemment ce mot pour désigner des batailles catastrophiques ou d'ampleur planétaire. La bataille de Megiddo peut renvoyer à trois principales batailles ayant eu lieu près de l'ancien site de Megiddo dans la vallée de Jezreel au nord d'Israël. L'une eut lieu au XVe siècle av. J.-C. entre les forces égyptiennes aux ordres du pharaon Thoutmôsis III et une coalition canaanéenne. La seconde bataille de Megiddo* se tient en 609 av. J.-C., voyant le roi Josias trouver la mort face aux troupes du pharaon Nékao II (2 Rois, 23,29 - 2 Chroniques, 35, 22-24. Enfin, la troisième bataille de Megiddo eut lieu en 1918 entre les Anglais du Commonwealth et l'Empire ottoman.

C'est à Megiddo que se trouve l'une des plus importantes bases aériennes d'Israël, située à proximité de l'ennemi implacable la Syrie. D'ailleurs, "Harmegiddo" est codé dans la Bible avec le nom de l'ancien président syrien Hafez el-Assad... 

* L'expression fait généralement référence à cette bataille, qui a débouché par la suite sur le concept biblique d'Armageddon.

Le message final de la statue de la Liberté entropique

"La Liberté éclairant le monde" (Liberty Enlightening The World), plus connue sous le nom de statue de la Liberté*, est le flambeau que la Franc-Maçonnerie européenne des Lumières des XVII° et XVIII° siècles a transmis à son homologue américaine pour sceller les deux révolutions des Illuminés (Robespierre, Franklin, Cagliostro, Lafayette, & Cie), l'américaine prenant le relais pour indiquer quel était désormais le nouveau phare civilisationnel de la Matrice entropique, avant que le chapitre de la fin des temps tel que prévu par les prophéties ne s'accomplisse. Baptisée ironiquement statue de la Liberté et exposée à la vue de tous en souriant gentiment, elle signifie la grande idéologie des sociétés secrètes : prise de possession (AVOIR) de la lumière, charte et livre des connaissance sous le bras (SAVOIR), couronne sur la tête (POUVOIR). Ce sont bel et bien sous couvert de (fausse) lumière les trois maux du système prédateur infligés à ses esclaves humains...

* Elle fut construite en France et offerte en signe d'amitié entre les deux nations pour célébrer le centenaire de la Déclaration d'indépendance américaine le 28 octobre 1886 en présence du président des États-Unis, Grover Cleveland. Elle est l’œuvre du sculpteur français Auguste Bartholdi. 

 

Triomphante dans ce bas-monde, la fausse Liberté conduit au monde dystopique et à son inéluctable effondrement. Seuls les "élus" ayant opéré leur transformation de conscience s'extirperont du piège de la Matrice cyber.


La boucle refermée entre l'Alpha et l'Oméga

La vingt-et-unième lettre de la kabbale hébraïque est la lettre Shin (image 2), soit W (le vingt-trois de notre alphabet*). Elle est une lettre de feu, et de ce fait d'action, symbolisation de la "descente" de la lumière des trois Sephiroth supérieures, les trois lettres "mères" que sont Aleph, Mem et Shin - l'air, l'eau et le feu - qui ont créé tout ce qui existe. Le "Shin" est de nature double, sa puissance étant dévastatrice et créative à la fois. C'est pourquoi Shin est également la première lettre de l’un des noms utilisés pour nommer Dieu, (El) Shaddaï.

La symbolique gestuelle qui adopte la forme de la lettre hébraïque consiste en des doigts écartés symbolisent la lettre Shin, première lettre de Shaddaï et de Shalom, la Paix.
Shin représente le "666" bénéfique. Mais lorsque le "h" figuré par le point est déplacé du milieu vers la gauche, ce bénéfice lui est retiré. Shin devient Sin, et par là-même sa vibration devient négative. Il en est de même avec Satan, qui en hébreu s'écrit Shedan. Il devient maléfique au moment où son h disparaît...

* Cf. Symbolisme des nombres.

Signature annonciatrice explicite

Paradise est une municipalité cossue située au nord de la vallée centrale de Californie, à 160 km au nord de Sacramento. Sa population était estimée en 2017 à près de 27 000 habitants. Elle a été entièrement détruite par l'incendie dit Camp Fire en novembre 2018, le plus dévastateur de l'histoire de la Californie*, déclenché à l’aube à une vingtaine de kilomètres le long de la Feather River. Des dizaines de personnes n’ont pas eu le temps de répondre à l'ordre d'évacuation lancé, piégées dans leur maison ou leur voiture, et sont mortes carbonisées. Plus de 9 700 maisons et près de 300 bâtiments commerciaux ont été détruits, la réduisant à une ville fantôme.

Officiellement, c'est en raison d'années de sécheresse, de la quasi absence de pluie en six mois, d'une végétation aussi aride qu’abondante et d'un vent d’automne chaud et sec avec des rafales à plus de 100 km/h. Pourtant, nombre d'indices interpellent, pointant les expériences de climat artificiel et de géo-ingénierie menées par les équipes scientifiques spécifiquement dédiées aux opérations de contrôle mental étatique et de manipulations électromagnétiques par laser embarqué pouvant déclencher des incendies à distance, et qui s'inscrivent dans la version dévoyée et cachée de l'agenda 21 propre à cette fin de cyclicité civilisationnelle*². Autrement dit l'agenda occulte des Forces de l'Ombre, qui signe ici symboliquement le passage du Paradis à l'Enfer...  

* Six des dix incendies les plus destructeurs de son histoire ont eu lieu ces trois dernières années, les records n’en finissant plus de tomber. Ainsi depuis le début de l’année 2018, 6 587 km², 63 fois la superficie de Paris, sont partis en fumée, selon les pompiers californiens.

Cf. Contrôle mental & Prophétie du changement. L'Agenda 21 est un plan d'action au titre du développement durable pour le XXI siècle adopté par 173 chefs d'État lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 1992, qui a pour objectif la régionalisation des États et le déplacement des populations en zone rurale vers les centres urbains.


Le déplacement du flambeau civilisationnel - Cliquer pour agrandir
Le déplacement du flambeau civilisationnel - Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

L'étude de la tradition hébraïque met très étrangement en lumière sa filiation avec la Chine, qui à l'époque était le phare de la civilisation avec le Japon ("l'Empire du soleil levant) avant que de passer la main aux civilisations qui vont se succéder (Sumer/Mésopotamie/Egypte/Grèce/Rome... jusqu'à la civilisation américaine en cours de déclin avant le retour à l'Est (cf. image ci-dessus)...

C'est précisément à Kaifeng ou Caïf-Fong Foo (Kaïf Fong Fû), ville se trouvant au milieu de la province du Henan (le Birobidjen, province antique de la Chine), que des Hébreux furent autorisés à venir étudier et recevoir les secrets de cette civilisation en pleine lumière. C'est ainsi que les juifs ont beaucoup emprunté aux Orientaux, que ce soit l'Étoile de David ou l'Arbre des Séphiroth de la Kabbale, sans pour autant être intéressés par le Pakoua Yin/Yang. Cependant, certains éléments de la Connaissance sacrée orientale importants leur ont été cachés pour ne pas leur donner certaines clés de pouvoir, les Chinois les ayant gardées "jalousement" jusqu'à nos jours. Les juifs ont mis les planètes -astrologiques- dans l'Arbre des Sephiroth.

 

De la Kabbale

L'Arbre de Vie proviendrait selon ses praticiens initiateurs d'un petit livre d'une quinzaine de pages qui aurait été remis à Abraham par des anges, seulement 3 ou 4 en traitant sans qu'il n'y en ait de représentation en dessin de cet arbre. Son titre est Sépher Yetsimath, "Le livre d'informations", autrement dit "la mathématique de l'abstrait" ou "la mathématique de la cause" (nouménal).Le mot Kabbale vient de l'Hébreu qabalah qui signifie TRADITION ou encore "reçu par Tradition". Même si ce nom n'est peut-être pas antérieur au Xe siècle, les cabalistes juifs en l'adoptant ont voulu dire que la cabale était une science ancienne, transmise oralement, et expliquer par là comment, malgré la haute antiquité qu'ils lui attribuent, elle ne peut prouver son authenticité par aucun monument écrit.

Cabale veut dire cheval, et Kabbale signifie tradition. Le cheval en Alchimie est le moteur de l’œuvre grâce à ses quatre pattes ou quatre éléments (Feu, Terre, Air et Eau) qui caractérise l’animal de selle (sel)*. C'est pourquoi la cabale est appelée langue du cheval, mais aussi langue des oisons  qui est en réalité la langue des oies fort bien illustrée par "Les Contes de ma mère l'Oye", recueil de huit contes de fées de l'homme de lettres Charles Perrault paru le 11 janvier 1697. Il s’agit de la grande loi qui régit la nature et aussi le travail des alchimistes, d’où la langue des Dieux. La cabale permettait d’accéder à la plénitude du savoir, à condition d’avoir développé sa vision holoscopique. Ainsi les initiés peuvent enfourcher le cheval ailé ou Pégase des poètes grecs.

Quant à la Kabbale comme tradition, les Égyptiens savaient que la vie est fondée sur trois principes : le KA, âme divine, ensemble des qualités divines qui stimulent l´'être par son double spirituel, l´'autre soi-même (son ange gardien), immortel et indestructible; le BA, représenté par un oiseau, qui est notre âme mortelle, personnification de notre être, bonne ou mauvaise; AKH, symbole de la force divine dont l'être humain est la puissance de réception (c'est le javelot). Le tout est relié au corps charnel, le Khet.

C'est la liaison des trois principes KA - BA - AKH qui est à l'origine du mot Cabale, le mot "tradition" se disant en hébreu kabbalah.

La Kabbale juive est un ensemble de procédés herméneutiques visant à l’élucidation du texte divin, différente de la mystique grecque qui s’applique à expliquer le monde au travers des nombres comme essence du monde (retrouver des traces de ceux-ci chez les êtres et les choses n’est qu’une preuve de leur omniprésence). C'est pourquoi certains auteurs contemporains ont osé parler d’une "Cabale grecque".

Quant à la cabale chrétienne, on a donné à partir de la Renaissance le nom de cabalistes non seulement à ceux qui étudient la cabale judaïque, mais encore à tous ceux qui ont cru trouver des mystères dans les nombres, ainsi qu'à ceux qui ont cherché le moyen de communiquer avec ce qu'ils ont appelé les esprits élémentaires. La cabale chrétienne, comme la cabale juive, tire bon parti de certains mots mystérieux. Elle explique les choses les plus obscures par les nombres, par le changement de l'ordre des lettres et par des rapports dont les cabalistes se sont formés des règles. A l'instar les cabalistes juifs, les cabalistes chrétiens se sont revendiqués de lointains ancêtres.

* Le cheval, cabalus, symbolise cette union du Haut et du Bas, du Ciel et de la Terre.Il a toujours représenté l´intuition éclairant la raison. Pégase, cheval ailé, représente l´inspiration née dans les eaux de l´inconscient où repose le Savoir.Animal fabuleux, on lui a donné le nom de quelque chose de fabuleux, KA - BA - AL, c'est-à-dire "force donnée par Dieu" ou "monture des Dieux".

 

Le lien peut ainsi être établi avec la lettre "Shin", tout comme avec le mont "Sinaï" que les Hébreux gagnèrent de retour sur leur terre, ce mont célèbre dans la tradition biblique pour avoir été le lieu où Moïse rencontra Dieu - Yahvé - pour la première fois au buisson ardent (Ex 3,1-4,17), et où il reçut les Dix Commandements (ou Dix Paroles, en Ex 20,1-17) et de nombreuses autres lois pour le peuple hébreu (Exode 19,1-31,18) ... Ce même Yahvé, qui exigeait des sacrifices d'animaux, et dont l'odeur qui montait lui était agréable*...

Rien ne se fait par hasard dans la Matrice involutive, tout y étant déjà écrit, de l'Alpha à l'Oméga, où tout finit toujours par revenir au point de départ...

Cf. Le Judaïsme décodé.

 

 

 

La vraie thérapie, c'est à tout moment, en toutes conditions, et certainement pas guidée par quelqu'un que nous payons, mais par sa propre guidance supérieure qui place les expériences dont nous avons précisément besoin sur notre chemin.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos connaissances.